« Les Pitchouns en campagne », le film réalisé par Jean Dulon et Nicolas Svetchine.

Il a obtenu le jeudi 6 février un réel succès au Festival des Créations Télévisuelles de LUCHON.
Hélène Médique a accompagné cette journée, ancienne comédienne dans Plus Belle La Vie, réalisatrice, productrice engagée. Qui est aussi à l’origine de la création d’un centre d’autisme écoresponsable, impliquée dans la défense du climat, auprès de Nicolas Hulot. La voilà au milieu des enfants. Plus d’une vingtaine d’enfants ont été maquillés par Magali dite “Bylette”. Bravo à elle.

Les Pitchouns en Campagne» projeté devant une salle comble, un public conquis et ému a la sortie du Cinéma REX. Très beau débat en présence du réalisateur Jean Dulon, des enfants et des parents venus de Molières dans le Lot où se situe l’histoire. Les habitants de Molières, qui ont décidé de s’opposer à la fermeture de leur école en 2017. Une aventure unique que retrace avec beaucoup d’humanité, Jean Dulon aidé de la caméra de Nicolas Svetchine.

Dans ce village les parents d’élèves se rassemblent et en levant des fonds propres rouvrent une classe et redonnent vie à l’école de Molières ! Pour combien de temps ? Avec quels moyens sur le long terme ? Avec quel soutien pour tenir ? Suivis et filmés pendant 1 an, «Les Pitchouns en campagne» partagent leur combat, leur résistance et leurs espoirs. Malgré plus de 40 enfants en âge d’être scolarisés, vient de perdre son école en 2017.

Au cœur de nos Pyrénées une projection qui a bouleversé les spectateurs, où se mêlaient, sincérité, naturel, authenticité.

Jean Dulon à écrit aux organisateurs du Festival de Luchon :

Les organisateurs dont Christian Cappe et le Président Christian Miègeville, de ce 22ème Festival de Luchon, nous ont transmis quelques mots du réalisateur Jean Dulon, que nous ne résistons pas à publier :

« Le temps écoulé à ne pas vous remercier était étonnamment volontaire pour à la fois laisser passer le flot habituel des remerciements de l’après festival mais surtout pour prendre la mesure de ce qui s’est passé et de la joie que votre invitation a généré chez les enfants, les parents et les gens de Molières. Nicolas Svetchine a merveilleusement œuvré mais vous avez ouvert les portes, cherché les solutions et permis, malgré l’immense tâche de l’organisation, trouvé le temps pour ce film que vous avez aimé et que vous avez porté jusqu’à Luchon.
Tout en ayant à l’œil la résonance et la renommée, vous n’avez pas oublié la ruralité et notre besoin d’équilibre et d’ancrage. Les pieds sur la terre du Comminges et les rêves au sommet des Pyrénées : Luchon.
Et pour la petite histoire, sans le savoir, vous m’avez fait revenir sur les traces de mon enfance où dans la ferme de mes parents, au dessus de Saint-Gaudens, j’ai découvert et aimé la ruralité pour aujourd’hui la défendre.
Savamment, vous avez senti cette vérité des sillons qui ne doivent pas se refermer mais s’ouvrir sur l’avenir durable d’une campagne à préserver parce qu’elle nous préserve.

Hommes de la ville, nous avons urbanisé nos vies mais notre cœur vibre toujours d’air, de nature et du dessin des paysages. Vidées, asséchées, inhabitées, les villages qui peuplent nos campagnes laisseront-ils seulement leurs pierres en témoignage lorsque se tairont les rires des enfants et les jeux de la cour de l’école.
Luchon est une plateforme et un espoir, un magnifique lieu de rencontre où l’accent des bénévoles et les chants pyrénéens se mêlent aux images du monde et d’aujourd’hui. J’ai aimé cet élan et cette réussite au cœur d’un territoire qui croit en l’harmonie durable d’une France une et diverse, ouverte et rassemblée.
Et si les Pitchouns de Molières se sont sentis si bien et chez eux à Luchon, c’est que sans perdre leur repères, ils ont décollé pour vivre leur plus belle journée : you made their day!

Merci et plus belle la vie! » Jean DULON.

 

http://www.festivaldeluchon.tv

http://maquilleuse.bylette.com

boutique.bylette@gmail.com