Le 13 janvier au gymnase dAspet, Josette Sarradet Maire d’Aspet, François Arcangeli Président de la Communauté de Communes, Joël Aviragnet, député, Carole Delga Présidente de Région, Roselyne Artigues et Patrice Rival, conseillers départementaux, Marie Paule Demiguel, sous-préfète, Pierre Médevielle, sénateur, Joël Aviragnet, député et Txomim Elizondo, chef des services ont présenté leurs vœux.

La tonalité des interventions exprimait sans détour une belle cohésion et un vrai dynamisme entre les intervenants, aux delà des remerciements convenus. Nous pouvions retenir chez les uns et les autres un réel engagement dans leur mission. La densité des thèmes exposés est très nettement en résonance avec la mutation de notre société, tant au plan social, économique qu’écologique auxquels n’échappent pas nos territoires, notre pays de Comminges.

Le Président de la C.C CGS François Arcangeli a déroulé la liste longue des actions engagées et des réalisations. Cette énumération témoigne en cela de la réalité de ces élus tendus à la transformation de nos territoires dans un contexte difficile. Il est fastidieux pour le profane de percevoir ce qui se profile dans la profusion complexe des structures, des commissions diverses, des échelons de gouvernance les incidences sur la vie des administrés. Il a été cependant rappelé l’importance des communes comme socle de la Démocratie, ainsi que l’étonnement de ce que la représentation des maires au plan national ne soit pas en concordance avec les maires des territoires. Il a été évoqué la réalité de la pression des métropoles dans l’attraction des aides publiques au détriment des territoires au plan des dotations des financements. Au-delà des nombreux secteurs d’investigations prometteurs de la C.C CGR, il demeure un chantier en cours, celui de l’aide à la personne, un secteur difficile de par les conditions de travail.

La Présidente de Région Madame Carole Delga a parcouru dans un long exposé les chantiers en cours au plan de la région et les difficultés de sa fonction. Elle a fait état des projets au niveau du transport ferroviaire et la réhabilitation de la ligne Montréjeau Luchon, ainsi que l’augmentation du nombre de trains sur la ligne Toulouse Tarbes. Sur la question de la mobilité, la Région s’engage à aider par une prime l’acquisition de véhicules électriques comme incitation à économiser les énergies fossiles. Dans cette dernière option, il est permis de s’interroger sur la question d’une fausse bonne réponse à l’urgence écologique, un thème miné de par les implications technologiques lourdement polluantes (déchets nucléaires et recyclage des batteries). Elle a fait part avec émotion de son indignation devant la situation d’enfants retenus dans des centres de rétention de par le fait de leur étrangeté, suggérant en cela des évènements de triste mémoire dans la France occupée. Nous recevons régulièrement des informations papier émanant de la Communauté de Commune et de la Région comme celle du Département. A l’énoncé de la quantité d’informations sur les actions encours, ces vœux sont une vraie incitation à lire ces parutions, le lien avec la politique dans le sens premier, celui des affaires de la cité, les nôtres. Un Conseil de Développement regroupant des citoyens dans le cadre de la démocratie participative siège régulièrement à la C.C CGS. Il s’agit d’un lieu de concertation et de communication avec les élus ouvert à celles et ceux qui le souhaitent.