« Le pingouin et le manchot royal », tel pourrait être le titre d’une des fables des municipales à Muret. Lors de ce grand moment d’expression démocratique, les bons mots commencent à surgir.

Le candidat d’opposition Laurent Mazuray avait invité la presse vendredi 10 en fin de matinée pour présenter sa vision sur la venue le lendemain de Ségolène Royal : A quel titre venait-elle ? Pour soutenir un candidat non encore déclaré ? En tant que présidente de la COP 21 par intérim (suite à la nomination de Laurent Fabius, qui en avait acté les résolutions, au conseil constitutionnel) ? En représentante de « Désir d’avenir » ? En tant qu’ambassadrice chargée des négociations internationales relatives aux pôles arctique et antarctique (Ce qui fera dire à Laurent Mazuray qu’elle ne devait pas prendre les Muretains pour des pingouins) ?

Et ce samedi matin, alors que deux candidates, Elisabeth Séré et Myriam Crédot, inauguraient leurs locaux de campagne et que l’opposant Laurent Mazuray distribuait un bilan des 12 ans de gouvernance du maire sortant non encore déclaré, ce dernier accueillait donc Ségolène Royal.

Après une déambulation sur l’esplanade des allées Niel et une traversée du marché hebdomadaire, une rencontre était organisée dans les locaux de « La turbine ». Lors des présentations des réalisations éco-citoyennes, le maire, faisant référence à cette citation sur les pingouins, a précisé que lui et son équipe sortante n’avaient pas été des manchots ! Ce à quoi Ségolène Royal a rajouté «  Oui mais un manchot royal » dans un grand éclat de rire.

Sinon, David-Olivier Carlier, vice-président du Muretain Agglo en charge de l’agenda 21, l’animateur du lieu Vincent Germa, les responsables du chantier de la future turbine Martial Estèbe, de la pose des nichoirs Leslie Faggiano, le directeur de 3PA Michel Lattuga, l’adjointe chargée du développement des pistes cyclables Adeline Rouchon et le directeur général de Promologis Philippe PACHEU pour les constructions à énergie positive de Maïmat ont à tour de rôle présenté leur implication dans ce grand mouvement de transition énergétique si nécessaire à notre planète.

Pour rappel :

https://www.petiterepublique.com/2019/03/26/loperation-nichoirs-commence-sur-le-muretain/

https://www.petiterepublique.com/2019/10/17/muret-va-consommer-sa-propre-electricite/

https://www.petiterepublique.com/2018/10/29/leco-salon-energie-habitat-revient/

https://www.petiterepublique.com/2019/03/17/lmardi-turbine-parlera-renovation-energetique/