Dans le magnifique théâtre de l’ancien Casino de Luchon, Louis Ferré, a présenté son bilan des 10 dernières années à la tête de la commune de Bagnères de Luchon. Quelques 80 personnes étaient venues écouter les paroles du maire mais surtout du candidat chef de file de la liste « Passionnément Luchon ». Grace à un power point coloré, pas toujours bien lisible de par le choix de ses vives couleurs, l’assistance a pu mesurer les efforts faits en matière d’assainissement des comptes de la commune, son taux bas d’endettement 46,7 % et ses toutes nouvelles capacités d’autofinancement avec son taux de 5,6%, dans la bonne moyenne des gestions communales, avec 3,6 M d’investissement en 2019.

Un budget assainit :

Louis Ferré a rappelé que la ville était le moteur économique du Sud du département de la Haute Garonne. Un budget de 12,6 Millions, avec ses 144 employés. Une attractivité touristique reconnue, avec ses 20400 lits, 20 hôtels, 5 résidences de tourisme, 1,2 M de nuitées. La remise en forme pour 1M€ de recettes.

La station de Superbagnères passée, en gestion départementale avec les 2 autres stations que sont Le Mourtis et Bourg d’Oueil, qui avant cela fut équipé en 2014 du « Céciré Express » un 6 places débrayable, qui a donné un nouveau souffle au secteur ski. Jean Louis Redonnet présenta les divers investissements faits sur l’établissement thermal qui reçoit aujourd’hui 11000 curistes, fréquentation en baisse. Un changement de statut va permettre à la commune une reprise par une société privée sous la forme DSP, (Délégation de Service Public) action tant décriée par les candidats concurrents s’interrogeant sur la rapidité de la mise en place de l’appel d’offre.

Investissements :

Dans son discours Louis Ferré à souligné, les efforts d’investissements fait ces dernières années : l’installation du système de récupérations d’énergies aux Thermes, la reconstruction de l’Ecole Primaire « Les Izards » rue Hortense, l’aménagement de l’Espace Nelson Mandela place Rouy, ceci pour les plus importants. Précision faite que bons nombres de travaux ont été exécutés en régie par les employés communaux.

Cette fin d’après-midi, sous la présentation d’un bilan de 10 années de gestion communale, Louis Ferré, venait demander à ses concitoyens de reconnaitre que son bilan était, très satisfaisant. Entouré de ses conseillers et adjoints, venus égrener, à tour de rôle, les bonnes actions et chiffres d’une gestion communale sérieuse, auront-ils conquis l’assemblée, c’est la question ?…