Géraldine Dutheil, petit bout de femme quadragénaire,  maman de Fany 20 ans étudiante en droit à Toulouse et de Justin 17 ans, lycéen à Bordeaux au lycée LEM (lycée privé expérimental éco-citoyen), a de l’énergie à revendre ! Et elle en a besoin, elle qui vient de changer radicalement de vie.

Native de Barbazan, conseillère municipale (avec Henri Galy maire, NDLR), présidente du comité des fêtes, secrétaire du conseil d’administration de l’ancien office de tourisme, elle est également impliquée en politique.

Il y a deux ans, elle jette l’éponge, « tellement j’avais soif de vivre dans une grande ville pour tous ses aspects de dynamiques culturelle et sociale. » Elle déménage sur Bordeaux et occupe dans les assurances un poste intéressant financièrement.

Il y a six mois, elle réalise tous les problèmes auxquels nous allons être confrontés d’ici quelques années : climat, inégalités sociales, système financier voué au capital, surconsommation, etc. Elle se questionne : pourquoi et comment en sommes-nous arrivés là ?

Dans le même temps, elle perd sa maman d’une maladie foudroyante, se retrouve avec un patrimoine immobilier au village, plaque sa belle situation  en juillet dernier et s’installe dans la maison de sa maman.

Elle créé  sa société, La Boussole. « Une recherche de sens. Pour trouver des solutions positives pour son propre avenir, pour l’environnement, en recentrant l’humain et la nature. »

Sensibilisation à l’écologie en général, à l’économie circulaire et à la consommation par des circuits courts.

Émilien Bergès, producteur de pommes et de cerises est un des premiers à vouloir s’associer pour l’épicerie locale. Dans cette épicerie, des produits en vrac, un dépôt de viandes ou autres par des éleveurs ou des producteurs, un café éco-citoyen. Un lieu de rencontres et d’échanges. Car Géraldine n’aura pas de salarié mais des associés, ce qui induit une responsabilité de chacun.

Dans son réseau, plusieurs de ses amis sont prêts à tout plaquer pour venir la rejoindre.

Des marques ciblées Barbazan : « Barbatruc », Barba0 », pour la partie zéro déchet.

Il y aura un espace de coworking pour la création de projets en commun.

La maison qu’elle habite actuellement est en cours de rénovation en style vintage. Il y aura deux chambres d’hôtes et une roulotte sera installée. Ces logements serviront lors des stages et pour des touristes.

Géraldine participe en ce moment-même au concours régional sur https://www.laregioncitoyenne.fr/,  afin de remporter des aides financières et le soutien de la Région. A la clé : 40.000€. Vous pouvez en vous connectant voter pour elle. Son projet : « Aux petits bonheurs Eco-Citoyen.”

Michèle Stradère, maire, soutient le projet de Géraldine.

Une première opération, en partenariat avec la mairie, aura lieu le samedi 28 septembre à midi au lac. «Barbazanai.ses, locaux, passionnés des alternatives citoyennes, curieux, futurs partenaires, écoles, portez vos couverts, vos verres et vos légumes ou “paye ton apéro” à l’occasion de la présentation du projet “Aux P’tits Bonheurs éco-citoyens” : pour sauver la planète, nous allons sauver nos villages ! »