L’association « Octan de Mureth » organise le 28 septembre, dans le cadre du festival « Mureth l’Occitane » et pour le clôturer, “Amassa”, une journée de célébration de la culture occitane.

Pour continuer à se faire connaître, l’association « Octan de Mureth » organise le 28 septembre, dans le cadre du festival « Mureth l’Occitane » et pour le clôturer, une journée de célébration de la culture occitane, Amassa. L’après-midi, à partir de 14 heures, il y aura des jeux animés par la ludothèque « Des jeux d’ébène », du sport avec démonstration et initiation au tambourin par sa ligue Occitane, du théâtre puisque Florant Mercadier proposera la pièce humoristique mais sérieuse « L’Occitanie pour les nuls » ainsi que de la danse avec la découverte du bal en famille par Jean-Luc Brunel et Jaume. Toutes ces activités seront en accès libre et gratuit.

A partir de 18 heures, ce sera le moment des concerts. A 18 heures, ce sera le groupe San Salvador. San Salvador, c’est un concert radical chanté à six voix, deux toms, douze mains et un tambourin ! Le concert est l’alchimie subtile d’harmonies vocales douces et hypnotiques sauvagement balayées par une rythmique implacable. Le groupe revisite cette grande tradition des chœurs polyphoniques mais avec des sonorités très contemporaines et rythmées.

A 21 heures, place à « Du Bartàs ». Avec « Du Bartàs », la Méditerranée est un vaste terrain de jeu où s’expriment des percussions puissantes et sensibles, une communion festive et joyeuse teinté de poésie espiègle en occitan. Du Bartàs sort son sixième album : « Rufa ». Une exploration contemporaine aux racines des musiques populaires des pays d’Oc, qui réinvente et métisse un Languedoc creuset de rencontres musicales. Le quartet chante et joue cette mosaïque avec créativité : jeu de voix, de langue et harmonies novatrices. Parfums et influences de Méditerranée s’y respirent à plein poumons.

Et pour finir la soirée, ce sera à 22 h 30 au tour du collectif de dix musiciens « Grail’Òli ». Ce sont des gourmands de rythmes exotiques, sensibles aux langues du Sud et férus de Carnaval. L’armada protéiforme se régale de reprises d’un répertoire situé dans l’axe Méditerranée / Antilles / Amérique du Sud. Au menu, les langues occitanes, créoles, françaises, catalanes, arabes, portugaises et castillanes seront à déguster. Avec la « RuZoli », Grail’Òli réinvente la musique populaire de proximité, pétrie de poésie vitaminée et de chansons épicuriennes.

Les tarifs sont raisonnables : Le concert de San Salvador est à 9 €, le forfait Du Bartas et Grail’Oli est à 17 € et le complet des 3 spectacles est à 21 €.

L’Octan de Mureth vous donne donc rendez-vous le 28 septembre à la salle Alizé, à partir de 14 heures.