Samedi 25 mars, le parc des Expositions de Saint-Gaudens accueille la 11ème édition de la soirée organisée par Comminges Sans Frontières.

Plus de 1400 convives se rassembleront alors une fois de plus pour soutenir les actions menées par l’association. Autour d’un menu « local », plusieurs artistes se produiront ainsi dans une ambiance disco. Thème de la soirée : Mélodie K ( duo régional), Alain Llorca ( ex Gold), Ottawa groupe phare des années 80, Laurent Chantemerle, l’imitateur en vogue et les Gibson Brothers avec quelques succès incontournables. Nous reviendrons dans une prochaine édition sur les actions menées par CSF en 2017  dont le cru s’annonce aussi bon que les années précédentes….

Quelques jours avant cet évènement exceptionnel, il paraît bon d’informer tous les fidèles de cette manifestation. Ceux qui étaient alors là en 2011. Que leur soutien n’a pas été vain…CSF avait apporté son aide à Tabaa Ninga une association toulousaine qui se proposait d’aménager un bus pour le transformer en dispensaire mobile de soins pour le Burkina Faso.  CSF avait ainsi participé au financement du système de communication satellitaires installé sur ce bus. L’aventure a débuté en 2006 avec 3 utopistes José, Dan et Pierre qui ont osé un pari un peu fou : aménager un bus pour le transformer en un véritable dispensaire mobile de soins.

Beaucoup de travail

Des idées, des amis, des entreprises locales et une grande énergie. Tout cela a donc permis au fil des ans de rendre ce rêve accessible. Les élèves du lycée technique de Muret, de Colomiers, les Compagnons du Devoir ont aussi apporté leur pierre à l’édifice. De nombreuses soirées de soutien et d’amitié ont ainsi permis de financer cette aventure pour plus de 200 000€. Officiellement ce bus  est fin prêt après 11 années de patience, de courage et d’obstination . Celui-ci a été présenté au public  vendredi à Lespinasse. Les initiateurs de ce formidable projet  vont envoyer par bateau  ce mini hôpital muni des équipements nécessaires. Outillage médical pour la petite chirurgie et une équipe de professionnels ( 1 médecin et 2 infirmières ). Une ambulance une moto et une…mobylette sillonner le Burkina Faso.

Ce dispensaire ambulant avec une réserve d’eau, une unité de potabilisation, un groupe électrogène et équipé de panneaux solaires. Le tout entièrement autonome sera « livré » à l’association Res-Publica. Elle l’utilisera dans un premier temps dans les quartiers périphériques de Ouagadougou.

Ce n’est plus un beau rêve qui prend fin. C’est plutôt le début d’une formidable aventure qui s’engage au pays des « hommes intègres ».

Il convient de saluer « chapeau bas » ce bel exemple « d’humanité ». Et cet esprit de fraternité qui a présidé la soirée conduite par José Marin et Pierre Del Tedesco les chevilles ouvrières de Tabaa Ninga.