Carole Delga : derniers vœux à Saint-Gaudens en tant que députée. Véritable hymne à l’amour pour son territoire : Comminges-Savès.

Beaucoup d’émotion dans la voix de la  députée de la 8ème  circonscription, ce lundi 30 janvier à la salle du Pilat, pour les derniers vœux de son mandat. De nombreuses personnalités politiques étaient présentes, des institutionnels comme MP Demiguel, la sous-préfète, le représentant de la CMA, JF Agnès…, de nombreux acteurs de la vie économiques  aussi. Certains représentants politiques brillaient aussi par leur absence…

Elle a commencé son discours en mettant en avant l’apprentissage et l’artisanat, dont elle a été ministre, par la présence du CFA de Gourdan Polignan et l’artisan fromager du Mont-Royal, qui ont contribué à la préparation des agapes. Évocation du bilan du gouvernement.

Quelques mots du discours de Carole Delga:

«En  2016, les valeurs de la République ont été mises à mal, d’où le focus sur les forces de  sécurité, sur les enseignants, clés de voûte de la république, sur la bio diversité, garant de la dynamique de la diversité, sur l’économie avec la loi Sapin. L’’importance des contrats 1ère embauche pour trouver un emploi, la fierté de l’égalité avec la loi Taubira, la formation des enseignants, l’aide aux foyers  modestes, pour les étudiants par des bourses …. La loi Notre et les nouvelles intercommunalités et la nouvelle région. Tout cela a permis une augmentation des investissements, les crédits ont doublé en 5 ans.

Ces vœux sont l’occasion de dire nos engagements et nos résolutions.

Je suis fière de représenter le Comminges, terre de mon enfance, en cherchant le dialogue en essayant de convaincre. Fière de ce territoire qui a porté une commingeoise modeste à ces postes de responsabilité. Vous m’avez portée, soutenue, mon attachement à cette terre est très fort, d’où ma volonté d’agir en sa faveur. Je me suis battue pour conserver le commissariat, pour l’hôpital, avec Michel Pérez nous avons œuvré pour amener l’école d’infirmière. La région le soutien en matière de transport, de transition énergétique, par la création de maisons de santé, de collèges, création de maison commune emploi… Mais aussi l’installation de petites entreprises.

Ce monde change, mais les politiques, non. Volonté en 2017 d’apporter des solutions réelles  à ceux qui en ont le plus besoin, à l’économie. Merci à mon équipe parlementaire, pour son travail, son investissement et à Joël Aviragnet pour son travail à l’assemblée. Joël tu t’en es bien sorti. »

Carole Delga a terminé en présentant ses vœux aux commingeois et à leur famille. « Je ne serai plus élue de la 8ème circonscription, mais présidente de région je suis toujours élue du Comminges. »

L’assemblée l’a chaleureusement applaudie, et la soirée s’est terminée dans l’allégresse d’un simple “au revoir”.