Il y a des fois où il n’est plus nécessaire de raconter. C’est le cas pour le repas de fin d’année du club des ainés de Montesquieu Volvestre. Quoi dire si ce n’est que tous les adhérents affichant plus de 80 au compteur n’étaient pas considérés en excès de vitesse mais compte tenu de ce franchissement symbolique avaient droit à un petit présent… pour le futur. Certains ont bien tenté de franchir la ligne blanche en faisant croire que… C’était sans compter sur le contrôle sans faille de Irène Rives. Certes nous n’avons pas eu droit à « Vos papiers » et le képi n’était pas rivé sur la tête de Irène mais quand même ! 55 est le chiffre exact de ces octogénaires qui ont bénéficié du cadeau traditionnel. Les papys étaient particulièrement satisfaits en sortant la boite de bonbons de couleur bleue dont il n’a pas été possible de connaître la marque. Il se dit qu’il rend les gens heureux et qu’il fait briller les yeux, alors c’est bien l’essentiel. Il nous a bien été rapporté que 30 octogénaires sur 55 ont assisté au repas. Une rumeur circule que pour cette année, il ne leur pas été demandé le résultat de leur dernière prise de sang actant le taux de cholestérol. De toute façon tout le monde trichait ! Au diable, les varices !

Bon il est vrai qu’on avait dit qu’on raconterait pas pour pas que les enfants fassent des reproches à nos ainés . Il faut quand même dire que le traiteur Calbet de Rieumes régale toujours autant nos anciens qui ont tenu à nous dire que le personnel de service était tout simplement remarquable. C’est donc chose faite. Les kilos superflus par l’abondante nourriture purent être éliminés grâce à l’excellent orchestre Tonic Musette. Et puis le père noël est passé. Il s’était trompé il croyait être à la maternelle de l’école. Tout compte fait on y croit encore au père noël, c’est tellement du bonheur.

Bon il va falloir maintenant aller faire la fête en famille pour les 2 réveillons et entendre en permanence « fais attention à ton régime, fais pas ci fais pas ca. » A nos âges, manger en cachette, c’est pas drôle ! Vivement que l’on retrouve nos copains et copines du club des ainés de Montesquieu Volvestre. Là au moins on est tous complice….et on ne se trahit pas!