Dans le cadre de l’Ecole régionale du numérique,  Carole Delga a inauguré lundi, la nouvelle formation de « développeur-se web » à la MJC de Saint-Gaudens en présence de Jean-Raymond Lépinay, président de la Communauté de Communes du Saint-Gaudinois.

La formation, une arme contre le chômage

L’occasion pour la présidente de Région de rencontrer les 15 stagiaires, âgés de 20 à 56 ans, dont deux femmes, qui ont intégré ce pôle de formation « développeur-se web ».
« Nous souhaitons faire sur notre région, un maillage d’apprentissage sur les piliers de la proximité et la qualité. La formation est la meilleure arme contre le chômage. La développer sur tout le territoire  que ce soit en secteur rural ou semi rural est également important.  Cette formation mise en place à Saint Gaudens casse l’idée reçue que l’on doit se déplacer vers les grandes villes pour accéder aux meilleures compétences», a insisté Carole Delga après avoir salué chaque stagiaire et avoir échangé avec eux.

Qui plus est, quand elle de qualité

Loin d’être une formation « flash », dispensée par l’organisme Simplon, cette formation certifiante, d’une durée de plus de 10 mois (1 200 heures en centre et 350 heures en entreprise), permettra aux apprenants de passer le titre de « développeur-se logiciel » (niveau III, Bac + 2). Elle prépare notamment aux métiers du développement web/mobile. Pour cela la Communauté de Commune du Saint-Gaudinois a mis à disposition les locaux de la MJC qui accueilleront les stagiaires et leurs formateurs. La Région, quant à elle, prend en charge 100% des frais pédagogiques. La sélection a été de qualité, les tests exigeants et sur 70 candidats, 15 ont été retenus.

Et en lien avec l’entreprise

Au cœur de ce dispositif on compte une entreprise de communication multicanal: Prosoluce basée à Saint Gaudens et Cyril Gousse, son représentant. Conseiller technique pour l’installation, l’optimisation du Haut Débit et pour la mise en place de la formation, le professionnel s’est pleinement investi. «Au départ la région m’a  proposé de faire parti du jury qui a reçu les 70 candidats et je suis devenu le parrain de cette formation ». Quand on lui demande ce qu’il a animé : « La dynamique positive !  Il est essentiel que les formations restent en lien avec l’entreprise pour mettre en application les acquis et les situations réelles de marché. Mon champ d’actions se basera sur la pédagogie et mise à disposition d’outils pour développer les projets des apprenants ».

Voir aussi : https://www.petiterepublique.com/2016/12/14/ecole-numerique-a-mjc-de-saint-gaudens/