Tout était réuni le week end dernier pour que la fête de la Saint-Victor soit réussie. Le temps était au rendez-vous, le programme bien rempli et les orchestres bien choisis. Et malgré un démarrage un peu lent jeudi soir, la fête a eu un véritable succès.

Des nouveautés bien accueillies.

Trois nouveautés ont été proposées cette année pour la fête de la Saint-Victor.

Tout d’abord, la programmation du bal musette. Ce dernier avait tendance à s’essouffler les années précédentes et a même failli disparaitre de la programmation de la fête. Plutôt que de le supprimer, des membres du comité des fêtes ont proposé de le déplacer. Il a donc été programmé le samedi en fin d’après-midi au lieu du lundi soir. Et l’idée a été plutôt bonne. Il y avait du monde pour danser au rythme de l’orchestre Pierre Le Brun.

Puis, l’Accrobike, animation remplaçante de la cavalcade et des jeux du dimanche après-midi a été particulièrement bien reçue par le public. L’équipe de l’Accrobike a présenté un show alliant adresse et humour, provoquant une vive émotion dans le public. Durant, trois quart d’heures de spectacle, le public s’est fait  de plus en plus nombreux et actif. “C’était chaud!!!! mais c’était trop bien!!!” confie Enzo, 10 ans, à la fin du spectacle.

Enfin, à la suite de la démonstration d’accrobike, un apéro cabaret avec l’orchestre Sahara a enchanté les personnes présentes.

Une ambiance festive.

Le vendredi le challenge Hall Back a attiré une grande partie des jeunes montesquiviens sous la halle dans une ambiance sportive et festive à la fois. Filles et garçons se sont affrontés dans la bonne humeur et avec beaucoup d’humour sur le thème des jeux olympiques. Les grands gagnants de ce challenge ont été les “Judokas plus 100 kg”.

Encore sous la halle, le grand cassoulet a tenté plus de 250 personnes et parmi elles, Carole Delga, la Présidente de la Région et Patrick Lemasle, le maire de Montesquieu. C’est un climat convivial qui a accompagné le repas traditionnel de la fête de la Saint-Victor.

Et sans oublier un feu d’artifice magnifique qui a ravi les spectateurs venus en nombre.

Des moments chargés en émotion.

Le dépôt de gerbe au monument aux morts fût un des moments très solennel et émouvant de cette fête.

Mais c’est surtout l’annonce du départ de Jean-Marc Pédussaut, président du comité des fêtes depuis 4 ans, qui a provoqué de l’émoi.

C’était en effet la dernière Saint-Victor pour le comité dans sa formation actuelle. Ayant décidé de “passer à autre chose”, Jean-Marc quittera le comité des fêtes lors de la prochaine assemblée générale. Une grande partie de l’équipe a décidé de le suivre. Cette fête a donc été chargée en émotion pour les membres du comité mais également pour tous les habitués des évènements organisés par cette association.

Mais cela n’a empêché personne de s’amuser et “faire la fête”. Chaque orchestre a trouvé son public, une foule venue en nombre pour danser et s’amuser jusqu’à ce que les lumières s’éteignent.

Une fête de la Saint-Victor réussie pour tous les organisateurs ainsi que les participants, un bilan très positif.

 

Il reste tout de même un évènement à venir avant que l’actuel comité tire sa révérence. Une soirée cabaret sera organisée le samedi 15 octobre à la salle polyvalente avec le Moulin des Roches.

Renseignement et réservations auprès de l’office du tourisme ou de Carine au 0667363262