Ponlat-Taillebourg : 111 marcheurs, pour la 4ème marche Trop chouette ensemble

Elles, ils étaient 111 ce dimanche 3 septembre à avoir répondu à l’appel de Sonia Molle de l’association A la poursuite de étoiles,  pour la 4ème  marche Trop chouette ensemble.

Le combat de Sonia, de son mari et de la petit équipe autour d’elle, c’est la lutte contre les cancers pédiatriques. Tout au long de l’année, l’association se démène avec peu de moyens mais beaucoup d’idées, de temps et d’huile de coude pour récolter de l’argent.

Cette année, tous les bénéfices de cette journée iront à l’association Constance la petite guerrière pour aider à financer un projet dans les services d’oncologie hématologie de Purpan .

Septembre en or, mois de lutte et de sensibilisation aux cancers pédiatriques

Avant le départ, remise d’albums de coloriages (conçus et réalisés par Sonia), et de pochons de feutres , jouets et peluches à l’association les joyeux koalas de Tarbes qui œuvrent pour la même cause. (https://www.facebook.com/groups/2034228486844772/user/100069351669579/).

Ces actions sont faites dans le cadre de septembre en or, mois de lutte et de sensibilisation aux cancers pédiatriques.

Avant le départ, Sonia prend la parole pour rappeler que ces cancers sont la première cause de mortalité infantile en France. Elle regrette qu’on en parle si peu, même au plus haut niveau… Elle remercie la municipalité et en particulier son maire Gilles Fourties qui participait d’ailleurs à la marche. Elle lit ensuite un texte émouvant qui relate son enfance, confrontée qu’elle a été à la maladie. Être isolée des autres, passer des journées dans une chambre d’hôpital. Et puis être soignante, bénévole pour aider les autres, par un sourire, des actions, une écoute.

Des bulles de savon pour rêver et poursuivre le combat

Avant le top départ, les organisateurs remettent aux marcheurs des tubes bulles de savon. « Aujourd’hui, ce sont des milliers de bulles que l’on va envoyer le plus haut dans le ciel. Si on ne peut décrocher les étoiles, on peut faire rêver  et tous ensemble poursuivre le combat. »

A la chapelle Saint Jean, un ravitaillement attendait les participants. Ceux-ci regagnaient ensuite la salle des fêtes de Ponlat pour casser la croûte en musique avec Claude et son orgue de barbarie.

Une autre marche est d’ores et déjà programmée. Ce sera le 9 décembre prochain au soir. Elle réservera aux participants de nombreuses surprises.

Parmi les marcheurs, plusieurs faisaient partie de clubs ou associations : les marcheurs du Comminges, les foyers de Ponlat et Clarac étaient bien représentés.

A la poursuite des étoiles : https://www.facebook.com/groups/2034228486844772

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *