Péguilhan-Lunax : Un cadeau de taille pour les Mécanos du Tuco

Bien à l’abri des intempéries dans la salle de la mairie de Péguilhan-Lunax, les Mécanos du Tuco ont tenu leur assemblée générale samedi 21 janvier.

En préambule, l’assemblée a eu une pensée émue pour deux de leurs fondateurs disparus, Odette Lagleyse, première secrétaire sous la présidence d’Alex Castex, et Elie Sabathé, donateur du batteur de céréales.

Le co-président Roland Souquet a fait état de la bonne santé de ce club de passionnés d’engins agricoles anciens. Il ne cesse de croître, avec plus d’une trentaine d’adhérents auxquels se joignent de jeunes recrues, ce dont se félicitent les Mécanos. Les finances sont saines. Les conditions de travail se sont améliorées grâce à un gain de place, en accord avec le Comité des fêtes, et à l’installation de l’électricité dans le bâtiment par la municipalité.

Le co-président Eric Taurignan a énuméré les activités de l’an passé, avec en mars 22 la visite du musée Longages, où l’on peut admirer des mécaniques allant du modélisme miniature aux moteurs géants. Suivirent des journées de démonstration de battage en été, la participation à la fête Péguilhan 1930 en septembre. Aux Journées du Boulonnais, les Mécanos ont exposé 32 tracteurs anciens. Le 21 septembre, un groupe s’est déplacé à Villefranche d’Astarac (32) à l’expo des tracteurs Ford.

Les projets 2023

L’idée d’une journée de moisson à l’ancienne est lancée, avec javeleuse, lieuse, botteleuse, moissonneuse-batteuse… L’organisation et le budget sont à mettre en place en partenariat avec le comité des fêtes. Des visites de musées sont prévues, ainsi que la participation à la fête de Péguilhan et une journée crêpes en février. Une soirée de rétrospective vidéo permettra de façon amicale autour d’un repas, de se remémorer les bons moments.

Un cadeau pour les Mécanos

Divine surprise pour les Mécanos, Pierre Escorsac, de Lalanne-Arqué (32) a fait don au club d’une batteuse Merlin, datant des années 30. Ce patrimoine familial est désormais la propriété du club grâce à la générosité de Pierre, passionné de vieilles mécaniques et homme de radio bien connu. « Je tiens cette machine de mon grand-père et de mon père. Fabriquée à Vierzon dans les années 30, elle est équipée d’un monte-gerbes, adjoint dans les années 60 et fabriqué par Mr Pellegrin à Simorre. » Une ovation émue a salué le geste de Pierre. Les Mécanos très heureux de ce cadeau, l’ont chaleureusement remercié, et prendront soin de ce précieux élément du patrimoine agricole.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.