Boulogne-sur-Gesse : Un grand projet d’urbanisme va repenser la ville

Un urbanisme renouvelé

Un ambitieux projet d’aménagement urbain et paysager est actuellement en cours à Boulogne. Il se construit bien sûr aussi autour d’une réflexion participative avec les habitants et les commerçants. Les sites concernés par ces aménagements sont la place de la Promenade, le boulevard du Midi, le boulevard Bergougnan, le jardin de la Poste et la rue de l’église. La municipalité s’est adjoint les services du cabinet d’Architecture et Urbanisme de Régis Boulot, de Delphine Beaudoin, architecte du paysage, et du bureau d’études techniques AXE Ingenierie.
Le maire Alain Boubée et son conseil, accompagnés des représentants de l’équipe d’étude, ont organisé deux rencontres techniques au mois de novembre. L’objectif de ces concertations est de poser un diagnostic sur l’état actuel de l’urbanisme, de définir les besoins de la population par rapport à ces espaces, de recueillir des idées d’aménagements.

Les commerçants
Mercredi 23, une première consultation en deux temps s’est tenue à la mairie. D’abord les commerçants ambulants, qui assurent le marché de plein vent, ont été reçus. Ils sont effectivement concernés par les futurs aménagements de cet espace. Ensuite les commerçants et artisans boulonnais se sont présentés pour échanger.
« Nous devons réfléchir aussi aux espaces de stationnement dans la ville, ajoute le maire-adjoint Yves Bon, c’est important pour les commerçants, pour les usagers du centre ville, pour les visiteurs et les touristes. Le monde moderne et ses contraintes environnementales et énergétiques change son regard sur la voiture et il faut en tenir compte. Sachant toutefois que dans nos territoires ruraux, la voiture reste un moyen de transport essentiel. »

Les habitants
Samedi 26 novembre, une déambulation a été menée sur les sites concernés de la ville. Plus d’une cinquantaine d’habitants y ont participé, en présence de la municipalité et des architectes. Il a été possible ainsi de définir les attentes et les besoins des usagers, qui ont pu mieux appréhender les travaux qui seront engagés. La réflexion pourrait s’étendre à la place de l’hôtel de ville, cœur de la bastide. Un questionnaire a aussi été distribué aux Boulonnais.
Au cours de la déambulation, les participants ont pu échanger des informations sur plusieurs thématiques, la perception de l’espace, les fonctions urbaines, les usages, la place de la végétation, les mobilités…

« Rien n’est acté encore, intervient Yves Bon, mais l’idée c’est de faire gagner de l’espace aux piétons et aux cyclistes, et de sécuriser les axes principaux pour la circulation routière, tout en favorisant la présence de la nature dans la ville. La convivialité, l’échange, la rencontre, le bien-vivre sont aussi au cœur de ce projet. »

Un compte-rendu des échanges et un scenario seront élaborés par l’équipe de maîtrise d’œuvre. Ils serviront de cahier des charges pour les futurs aménagements. Si les délais de financements sont respectés, la première tranche de travaux devrait commencer en 2023, avec l’enfouissement des réseaux.

http://www.ville-boulogne-sur-gesse.fr/

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.