Un hélicoptère de type ULM se crashe dans une gravière à Saint Elix le Chateau : 2 morts

Ce dimanche 9 novembre vers 17 heures que les services de secours du SDIS 31 reçoivent un appel qu’un autogire, à savoir un petit hélicoptère type ULM, s’est écrasé près d’une gravière bordant l’A64 à Saint Elix le Chateau au sud de Toulouse. A leur arrivée sur les lieux les sapeurs pompiers n’ont pu que constater que le pilote et son passager étaient décédés lors du crash.

Aussitôt les gendarmes de Cazeres et de Carbonne se transportent sur les lieux. Appel est aussitôt fait à la gendarmerie des transports aériens de Toulouse, unité gendarmerie spécialisée dans les accidents d’aéronefs qui viendront à renfort de la communauté de brigade de Cazères chargée conjointement de l’enquête.

Selon nos sources les deux victimes étaient âgées de 57 ans et 31 ans et étaient originaires de Toulouse et de Labastide Clermont. L’autogire aurait décollé de l’aérodrome du Bois de la Pierre situé non loin du lieu du crash.

Les enquêteurs devront déterminer les causes exactes de l’accident : Malaise du pilote, faute de pilotage ou incident technique seront les principales hypothèses de travail. Le Procureur de la République qui dirige cette enquête devrait décider de l’opportunité d’un autopsie pour écarter ou confirmer l’une de ces hypothèses. Rappelons qu’un autogire est un aéronef proche du concept de l’hélicoptère, mais qui ne bénéficie pas d’une motorisation de son rotor. Il ne peut se maintenir en vol que par la force des pales se trouvant au dessus de lui et ne peut planer comme un avion.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Ne manquez plus un article :