Montréjeau : Un nouvel hard-discount à Montréjeau ?

Depuis quelques mois, face à l’actuel Carrefour Market, sur un terrain enherbé, des panneaux de chantier attirent l’œil des passants. Il s’agit d’une demande de permis de construire pour une surface alimentaire (Netto, hard discount du groupe Intermarché), de 1 905m². A la clé, il y aurait une quarantaine d’emplois créés.

Des recours et une pétition

Cinq recours contre ce permis ont été déposés, dont un par l’association Montréjeau pour tous. Une pétition de cette association, soutenue par de nombreuses personnalités du bourg,  circule dans la Bastide royale et est disponible chez certains commerçants.

Nous reproduisons in extenso ci-dessous le texte de cette pétition.

« Regrettant le projet de l’installation d’un supermarché supplémentaire face au Carrefour-Market, les habitants et les usagers de Montréjeau signifient par leur signature, leur attachement prioritaire à un développement nécessaire des commerces du centre-ville. Ni l’emploi ni l’attractivité de la ville ne profiteront d’un NETTO en face d’un concurrent déjà implanté. Ce projet est contraire à l’objectif du contrat BOURG -CENTRE signé par la commune dans le cadre des opérations de revitalisation du centre bourg. De plus, une convention d’O.R.T. (Opération de Revitalisation des Territoires), pilotée par la 5C et concernant les Centres de Saint Gaudens et de Montréjeau, vise la requalification de locaux commerciaux et artisanaux pour créer un cadre de vie attractif favorable au développement à long terme. L’implantation d’un supermarché supplémentaire va à l’encontre des objectifs de ces opérations. Cinq recours ont été déposés contre ce projet. Une proposition de mettre en place un magasin de proximité dans un cadre associatif est à l’étude et réclame le soutien du plus grand nombre. »

Les arguments du groupe minoritaire, contre ce projet

Par ailleurs, le groupe minoritaire au conseil municipal soutient lui aussi cette pétition. Pour plusieurs raisons (nous reproduisons ci-dessous le texte fourni par Nicolas Simon, conseiller municipal d’opposition :

1-      « Nous pensons que l’offre commerciale type grande surface est suffisante pour Montréjeau et ses environs, y compris sur l’offre discount.

2-      Nous connaissons la problématique de l’emploi sur notre secteur, mais nous pensons que sur le long terme le solde de création ne sera pas si important.

3-      Le Conseil Municipal a revoté la vente du terrain concerné sans connaissance de ce projet.

4-      La demande exprimée est plus celle d’une épicerie de centre-ville à statut commercial ou associatif.

5-      Se pose également la question de l’artificialisation de cette prairie alors que les vitrines sont fermées en centre-ville.

6-      Pour finir, nous pensons fortement que l’Opération de Revitalisation du Territoire (O.R.T.), que nous devrions voter dans quelques séances au sein du Conseil municipal, souligne les incohérences de ce projet.

En effet, l’O.R.T. consiste à renforcer l’attractivité commerciale en centre-ville grâce à la mise en place d’une dispense d’autorisation d’exploitation commerciale et la possibilité de suspension au cas par cas des projets commerciaux périphériques. »

A noter que Carrefour SA aurait proposé à la municipalité de racheter le terrain. L’offre a été rejetée.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :