Une rentrée… comme les autres ou presque

Comme chaque année, on nous promettait du sang et des larmes et on allait voir ce qu’on allait voir. Le peuple allait descendre dans la rue pour hurler sa colère et faire tressaillir la République. Aux armes citoyens

Faut reconnaître qu’encore une fois nos chers éditorialistes de tous poils se sont bien trompés. Seuls les enfants ont bien repris le chemin de l’école avec pour certains pas de professeurs ou certains recrutés à la hâte et formés en 3 jours ouvrés. On a dit du bout des lèvres que l’on n’était pas content, comme d’habitude et la vie continue…

Une rentrée sans les députés dans l’hémicycle, une fois n’est pas coutume, occupés certainement à mettre au point les futurs « combats » qui vont avoir lieu comme interdire tout survol de jet privé sur le sol français en espérant que l’on n’interdise pas les barbecues et la culture so machiste qui va avec le rituel de l’entrecôte/saucisse merguez. Des copains tout autour du brasero qui font des plaisanteries grasses, un verre à la main, pendant que ces dames habillent pour l’hiver les absentes qui ont toujours tort. On ne se rend pas compte mais à cause des restrictions et d’un monde capitaliste libéral complètement fou, on n’a pas eu droit à la moutarde.

Bé la France d’en bas quoi qui ne peut se contenter que de petits plaisirs n’ayant pas accès aux autres. Pour le magret grillé circulez y a rien à voir la grippe aviaire a fait le reste. Madame Rousseau n’a plus qu’à rêver d’une grippe boviaire et tout rentrera dans l’ordre et l’avènement du barbecue vegan sera consacré. Alléluia comme chantait Leonard Cohen.

En parlant de République et quelle que soit l’affection et le respect que l’on peut avoir, la France issue de 1789 a mis tous ses drapeaux en berne sur les édifices publics français pour le décès d’une reine décédée à 96 ans de mort naturelle dans son lit douillet. Qu’elle repose en paix ! Drôle de monde. J’aurai préféré que ce soit pour Samuel Paty mort décapité, par intime conviction, pour la République dans l’exercice de sa vocation.

Bon faut être positif : Il n’y a plus de problèmes d’inflation, de rareté de l’énergie qui va faire flamber les prix, les centrales nucléaires ne sont plus à l’agonie et on se demande s’il y a encore un conflit en Ukraine. La covid a disparu et tout le monde se fout de la vaccination. Le monde de l’hôpital et des déserts médicaux sont en pleine santé. Le monde brûle toujours et on regarde du côté du Royaume Uni. Pauvre Chirac qui ne peut plus avec une se toucher l’autre. On pleure notre Reine et le monde réel s’est suspendu pour devenir un tabloïd. Les 2 princes Harry et William vont-ils se réconcilier ? Il le faut tellement cela comblerait de bonheur Charles III qui a fini par trouver un travail à 73 ans sans traverser la rue ! Espérer peuple de France. Toutes les chaînes ont sorti leurs experts en royauté et on apprend plein de choses. Que du bonheur et du rêve !

Bon en attendant je cours toujours après mes pellets car à l’heure actuelle je ne pourrai me chauffer cet hiver. Au boulot le patron ne veut pas entendre parler d’augmentation nous disant qu’on a de la chance d’avoir un travail. Il a raison, on se plaint tout le temps et on n’est jamais content. Vivement ce soir 20 heures que je puisse regarder les informations…

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :