Saint Plancard : Michèle Ménard, des avions… aux avocats

Des avions aux avocats, légumes et épicerie ! Parcours pour le moins singulier pour Michèle Ménard qui vient de racheter l’épicerie Vival, tenue depuis de nombreuses années par Sylvie Molle.

Michèle est née à Toulouse. Elle passe son enfance avec ses parents à Montesquieu Volvestre. Ses grands parents résident à Pointis Inard.

Elle fait carrière chez Dassault à Toulouse. Lorsque le site ferme en 1994, on lui propose une mutation, soit à Paris, soit à Istres. C’est cette seconde ville qu’elle choisit. Elle en profite pour donner naissance à une fille qui réside toujours là-bas.

« Depuis plusieurs années, je me posais des questions sur mon travail, son utilité. J’avais certes une situation confortable, mais pas d’épanouissement personnel.

Un de mes amis, dans la même situation que moi, s’installe comme paysan-boulanger. Je l’aide sur les marchés. Cela me plaît. J’aime le contact avec les clients. »

A partir de ce moment, elle se renseigne, tout en souhaitant revenir dans sa région natale. Elle a une tante qui y habite. « Je visais le Comminges. » Elle apprend que l’épicerie de Pointis-Inard vient d’être reprise. Elle prend contact avec sa nouvelle propriétaire et passe beaucoup de temps  avec elle. Cela lui plaît. Et un jour, cette épicière de Pointis lui parle du magasin Vival à vendre. Elle saute sur l’occasion et réalise une première visite le 14 mars dernier. Les lieux, le village lui plaisent. Elle saute le pas.

Entre temps, elle réalise un bilan de compétences et suit un stage à la CCI de Toulouse. Depuis, de nouveaux stages : hygiène, sur la presse et sur le tabac.

Après avoir passé des journées avec l’ancienne propriétaire, Michèle est maintenant seule aux manettes. Elle a embauché une jeune vendeuse à temps partiel et Sylvie est là pour la soutenir et l’aider dans ses commandes. Prochainement, elle s’installera à Nizan dans une maison dont elle a fait l’acquisition.

L’épicerie n’a pas fermé, ce qui pour le village est une aubaine. Michèle va proposer tous les dimanches matin, des poulets qu’elle aura fait rôtir. Et si vous avez envie de passer un petit moment, vous pourrez vous attabler et siroter un café.

Vival : 05 61 88 97 93

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :