Gourdan Polignan : L’excellence pour des lycéens de Paul Mathou

L’excellence pour neuf élèves de terminale du lycée Paul Mathou.

C’est à l’heure de la pause déjeuner au restaurant du lycée Paul Mathou.  Romain, Salomé, Alexandra, Justine, Océane, Alexis, Léa, Yoan et Clément étaient honorés par le proviseur François Pahin, la proviseure adjointe Nathalie Bepmale et plusieurs membres du corps enseignant.

Mon projet dans le sup

Le projet projet Acorda (Ambition Commune vers une Orientation coconstruite à Dimension Académique d’action), est piloté par l’université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées. Il vise à favoriser la projection vers l’enseignement supérieur pour tous les lycéen·ne·s, notamment en luttant contre les déterminismes et les inégalités.

Ce projet  s’adresse à des élèves de Terminale boursier·e·s et/ou en situation de handicap. Il s’agit dans un premier temps de rédiger une lettre de motivation pour intégrer la formation d’enseignement supérieur de son choix puis de présenter oralement son projet en 180 secondes.

Les élèves, un à un évoquaient leur ressenti à l’issue des épreuves passées, en particulier l’oral. Ce n’était pas évident, pour certains, d’aller seul à Toulouse. Ce n’était pas simple de parler en public devant un jury, un public. Il a fallu qu’ils surmontent leur timidité, leur peur. Par contre, cela leur a permis de réfléchir à leur projet. « C’est une très belle expérience ». Ils affrontaient ainsi le grand oral du bac, beaucoup plus à l’aise.

Tous unanimement remercient les professeurs qui les ont poussés, aidés à chaque instant de leur parcours. Ces profs étaient surpris par leur assurance et ému d’entendre ces paroles.

Cela leur a également faciliter l’entrée dans le supérieur. Les lauréats, quant à eux, recevaient une aide financière de 300€.

Romain Camps

Salomé Darbon
Alexandra Pinos Barrio
Justine Porcelli
Alexis Carsalade

 Les olympiades des sciences de l’ingénieur 

Il s’agit d’un concours national annuel destiné aux lycéen.ne.s des classes de 1ère et Tale (spécialité SI, STI2D). L’objectif ? Permettre aux élèves de travailler en équipe sur un projet innovant et expérimental autour des Sciences de l’Ingénieur.

La thématique de cette année :  les sciences de l’ingénieur au service du handicap.

Les trois élèves qui participaient (Léa, Clément et Yoan,) proposaient une luge pour personnes à mobilité réduite. Ils décrochaient la première place de la phase académique (voir la vidéo).

https://www.youtube.com/watch?v=OAJyDcQomLo&t=21s 

Léa Birabent
Yoan Lagarde
Clément Réolon

Ce projet leur a permis :

–          –   De travailler sur un projet du début à la fin avec la nécessité d’avoir un produit qui soit fonctionnel.

–          –   De travailler autrement et avec plus d’autonomie.

–          –   De voir que le projet pouvait aider concrètement des personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap

–          –   De faire le développement mais aussi la partie sponsoring (Décathlon a donné une luge), interview (pour que la luge corresponde aux attentes des intéressés)

–          –   D’avoir une expérience particulière en présentant leur projet à des industriels et des personnes du supérieur.

–          –   De rencontrer d’autres élèves et de pouvoir échanger avec eux.

–          –   Grâce à leur première place de visiter le campus de Sup Aero et de faire un baptême de l’air avec quelques notions de mécanique de vol (dans le cadre du programme d’ouverture sociale OSE de sup Aero).

–          –   De se sentir également beaucoup plus à l’aise pour le grand oral du baccalauréat.

–          –   D’avoir une expérience très valorisante pour leur avenir.

Comme on peut le constater, le petit lycée niché tout au fond du Comminges rivalise sans complexe et avec les honneurs avec les meilleurs lycées toulousains.

« Merci de vous être engagés », dira la proviseure adjointe. « Surtout que votre participation s’est décidée au dernier moment »

« Merci d’avoir porté très haut les couleurs de Paul Mathou », conclura le proviseur.

Les personnes qui ont aidé

Kevin Chambon, chargé de mission égalité des chances à Sciences Po – Les deux tuteurs : M. Magne et Mme Ichas Solé de Tisseo. Et bien entendu Nathalie Bepmale, Sabine Boudrières, professeure de Maths et Olivier Goualard, professeur de science de l’ingénieur.

Tous les élèves se voyaient remettre un sac de sport et un magnifique tee-shirt aux couleurs du lycée.

 

 

 

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :