Charlas : Bastien Mazel, maire du conseil des jeunes. Portrait

Maire à 16 ans, l’apprentissage de la citoyenneté active

Aux dernières élections municipales, le jeune Bastien Mazel, 16 ans, a été élu maire du conseil d’enfants de Charlas pour deux ans. Depuis le 5 novembre dernier, il succède à Mathis Dot, qui a effectué les 2 premiers mandats et est arrivé à la limite d’âge, 18 ans. Rappelons que Charlas, sous l’impulsion du maire Jean-Pierre Duclos et de son équipe, est la première commune du canton boulonnais à créer un conseil d’enfants.

Bastien est né au village, ses parents sont des traiteurs dont la renommée dépasse la région. Il est passionné de nature et de pêche. Après le collège à Boulogne, il a intégré le CFA de Pavie dans le Gers, où il se forme au métier de boucher, il décrochera son diplôme cette année.

Ce jeune garçon ouvert et dynamique s’est engagé dans l’aventure dès le début en tant que conseiller municipal, avec un groupe d’amis motivés. Les jeunes ont pris à cœur leur rôle et se sont impliqués à fond, élaborant avec rigueur et sérieux des projets de bons sens. Ils ont tenu des réunions, soumis des idées, appris à gérer un budget, évalué les réalisations possibles. Le tout bien sûr sous l’œil bienveillant de leurs pairs adultes. Une excellente école de vie, qui les initie à la démocratie, à la citoyenneté, à la prise en compte de l’intérêt général et au respect mutuel.

 « Nous avions proposé l’installation d’une table de ping-pong et d’un panier de basket, sur l’aire près de l’église, pour que les jeunes puissent s’amuser. Des animations ont été organisées, notamment une soirée loto qui a rapporté des fonds pour le conseil. La somme  a servi à réaliser l’aire de jeu, avec l’aide de la subvention de la mairie. Je continue avec mon équipe dans la ligne de ce que nous avons entrepris. Par exemple, à Pâques, les jeunes ont préparé des ballotins de chocolats pour les ainés du village. Le weekend dernier nous avons organisé une soirée dansante, avec des tapas, ouverte à tout le monde. Ce fut un vrai succès : 200 personnes au repas, et 400 personnes pour le bal qui a suivi. Les habitants sont très réactifs à nos actions et ça nous fait plaisir. »

Les projets sont nombreux, Bastien et ses conseillers (Kendra Adelin, Baptiste Ferran, Iris Armand, Amaïa Deviot, Anavei Meuel, Gaïa Armand, Elie Laborie, Ethan et Ylan Platel) planchent sur une nouvelle soirée loto pour la rentrée et une animation cet été. Ils participent aux manifestations officielles et aux festivités organisées par le conseil des adultes. Par exemple, lors de la cérémonie du 8 mai, après les discours et le rituel du souvenir au quartier d’Avezac, les jeunes conseillers ont assuré le service pour l’apéritif dinatoire qui a suivi.

« Ma motivation pour occuper cette fonction, conclut Bastien, c’est de faire vivre le village, porter la parole des jeunes, de répondre dans la mesure du possible à leurs besoins, et apporter des améliorations. Nous voulons créer du lien et interagir avec toutes les générations. Notre avis est pris en compte, et nous sommes fiers de ce que nous accomplissons ici, grâce à l’écoute et au soutien des adultes. »

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :