Vendredi 20 mai, journée mondiale des abeilles

Les Nations Unies ont désigné le 20 mai Journée mondiale des abeilles (ou « Beeday » pour les familiers de la langue de Shakespeare).

Le 20 mai coïncide avec l’anniversaire d’Anton Janša, l’apiculteur slovène reconnu aujourd’hui comme étant le père de l’apiculture moderne. Il a en son temps rendu hommage à l’abeille pour sa capacité à travailler dur tout en n’ayant besoin que de peu d’attention. Mais les temps ont bien changé et l’abeille vit aujourd’hui des jours difficiles avec une mortalité en croissance préoccupante d’année en année.

Le déclin des abeilles

Il existe de multiples raisons à la disparition des abeilles : dérèglement climatique, virus et agents pathogènes, acariens (varroa destructor), parasites (nosema ceranae), disparition des habitats naturels liée aux monocultures et, bien évidemment, l’abus de traitements par produit phytosanitaires.

Un rapport de 2019 de GreenPeace, permet de se faire une idée plus complète sur la question.

Indispensables abeilles

Elles jouent bien entendu un rôle clé en tant que pollinisatrices, et les menaces auxquelles elles sont confrontées les empêchent de jouer correctement ce rôle et mettent en péril notre biodiversité.

En instituant la journée mondiale des abeilles, les Nations Unies nous incitent une fois de plus à réfléchir sur les enjeux et modifier nos comportements.

Protéger les abeilles, c’est pas sorcier !

Les initiés auront compris le clin d’œil et on ne se lassera pas de voir ou revoir l’émission consacrée à ce sujet dans la série C’est pas sorcier.

Source : journée mondiale

Crédit photo : https://www.pinterest.fr/pin/834503005943371209/

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.



S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :