La Foire Bio à Arbas a fait le plein de sourires

La Foire Bio d’Arbas a fait le plein avec une journée déjà très estivale pour la saison. Pas un seul masque et des sourires partout sur les visages étaient manifestes. Comme s’il ne s’était rien passé durant ces deux années, nous pouvions retrouver les stands habituels, les plans bios pour le jardin, les semences anciennes,  le stand de librairie avec une profusion d’ouvrages positionnés autour de l’agriculture et le jardinage biologique, des artisans du bois, de la vannerie et autres savoir faire manuels respectueux. La seule présence d’un marqueur d’une technologie avancée fut la présentation d’une station de stockage d’énergie solaire pouvant permettre de s’affranchir du réseau de l’EDF et du recours à l’énergie nucléaire.

Arbas bourdonnait ce jour là comme une ruche d’abeilles, avec les retrouvailles, les échanges, les informations distribuées en toute liberté, les débats, la présence de nombreux stands sur les sujets de société, d’environnement, de propositions autour des questions environnementales et culturelles.

  • Le collectif Touches pas à ma forêt. Il est né après la découverte du projet Florian-Trieste, la création d’une méga scierie qui s’approvisionnera en hêtre à partir des ressources prélevées sur l’ensemble de la chaine des Pyrénées et du Massif-Central : Ce qu’ils en disent :« Dans le contexte de l’urgence climatique et de la disparition du vivant sur Terre, il faut une gestion de la forêt éco- responsable, et ne peut être livrée aux appétits goulus du marché !». touchepasamaforet.comm
  • Yakajir, une association culturelle d’Encausse les Termes présent pour annoncer l’ouverture d’un café associatif La mauvaise herbe
  • L214, Ethique animaux en référence à l’article L214-1 du Code Rural était là pour rappeler les chiffres journaliers astronomiques de mise à mort destiné à la consommation humaine. Ils évoquent les conditions de vie concentrationnaires   extrêmement stressantes pour les animaux, avec l’impact sur l’environnement, et la santé par voie de conséquence au delà de la simple compassion. Ils invitent à consommer autrement, avec une exigence globale de qualité pour que la vie soit possible demain pour nos enfants.
  • Association Nature Comminges pour la protection de la nature & du cadre de vie. Ils rappellent les priorités ; rétablir les zones humides, notamment le méandre de la Pouche. En période de crue, le méandre de la Pouche comme le canal d’Aulné serait d’une grande priorité.
  • TV Bruits avec son slogan: »Ne regardez plus la Télé faites çà !! Loin du secteur Publico-luvratif, loin de toute formatage il y a la volonté de favoriser l émergence d’une parole citoyenne, et de promouvoir la création audio visuelle. TV Bruit est aidé par le Préfet de la Région Occitanie, la Mairie de Toulouse, Demosphère, etc.
  • L’association La Seve organisatrice de la Foire Bio était présente également sur son secteur d’ activité majeur sur le thème de la pollution par les déchets, avec son stand de La-Ressourcerie. Redonner une seconde vie à nos objets, nos vêtements, alors qu’il y a un problème mondial de pollution par le textile expédié dans les pays émergeants. Les invendus finissent dans la mer sur le bord des plages.
  • L’Office du Tourisme présent également.

 

 

 

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :