Boussens : Le Pape François nomme un boussinois évêque de Tarbes et Lourdes

Le 30 mars dernier, Jean-Marc Micas a été nommé évêque de Tarbes et Lourdes par le Pape François. C’est une belle reconnaissance pour celui qui a grandi à Boussens, village de ses parents. Le maire Christian Sans est allé le rencontrer chez sa maman pour le féliciter et le remercier d’honorer ainsi sa commune. Ensemble, ils ont évoqué son histoire :

 » Né en 1963 à Montélimar au hasard des migrations professionnelles de mon père, je suis arrivé à Boussens à l’âge de 3 ou 4 ans. Habitant d’abord le quartier « La Rivière », entre la RN 117 et le Canal de Saint-Martory, puis la Cité Lafarge sur l’autre rive de la Garonne, Boussens a toujours été le village de référence jusqu’à ce qu’il soit celui de la résidence de ma famille à partir de 1977. L’un ou l’autre membre de notre famille a aussi été engagé au service de la vie et de l’animation de la commune (1 mandat de conseiller municipal de mon père avec M. Sourroubille ; 1 mandat de conseillère municipale d’une de mes deux sœurs, Christine, avec vous M. Sans ; plusieurs années comme membres du comité des fêtes pour moi ou une de mes sœurs…) .

Après l’école du village (de la maternelle au CM2) avec des instituteurs qui m’ont profondément marqué (Mme Canal, M. Lié, Mme et M. Bourrel…), je suis allé au collège de Cazères, au lycée Bagatelle de Saint-Gaudens puis en IUT à Toulouse. Après une année en Ecosse et une autre au service militaire, je suis entré au grand séminaire de Toulouse en 1985 dans le but de devenir prêtre. C’est auprès de l’abbé Larrieu (1984), alors curé de Boussens, et de l’abbé Turbide (curé de Mazères-sur-Salat) que le désir de devenir prêtre a grandi. Après mon ordination en 1991, j’ai d’abord servi en paroisse (Saint-Gaudens puis Escalquens-Labège) avant d’être envoyé comme formateur au grand séminaire de Toulouse en 1998. C’est dans ce type de mission que j’étais à Paris depuis 2013.

Boussens est le lieu de mon enfance et de ma jeunesse, le village de mes parents (ma mère y habite toujours, et mon père décédé en 2000 repose au cimetière du village). J’en ai suivi l’évolution et étais très heureux d’être là chaque année pour les fêtes patronales du 15 août.

Le 30 mars, le Pape François m’a nommé évêque de Tarbes et Lourdes. C’est une mission que je reçois avec gravité et reconnaissance pour la confiance qu’elle manifeste. Elle me donne de redevenir « pasteur de terrain », et de me rapprocher de nos chères Pyrénées et des miens… »

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :