Barbazan Casino : Céline Servat ne broie pas du noir, elle l’écrit

Céline Servat écrivaine, présentait ce samedi 26 mars au casino, sa trilogie sur la dictature.

Internato est sorti en 2020 et traite de la dictature péroniste en Argentine. L’enfer dans un internat. Norillag paru en 2021 nous plonge dans l’époque stalinienne et les goulags de Sibérie. Le troisième tome, Alambre, qui paraîtra en automne traite de la dictature franquiste en Espagne.

« C’était pour moi un véritable challenge que d’écrire Norillag », lance Céline à la petite assemblée réunie dans la salle d’exposition du casino. « Il n’y avait pas d’enjeu pour Internato. Beaucoup d’énergie également ! Enormément de recherches pour être au plus proche de la vérité. »

L’auteure s’enferme dans sa bulle pour écrire. Surtout le soir et la nuit. « C’est un marathon solitaire que d’écrire un roman ». Un autre projet en cours avec un personnage qui aurait un don.

Et puis toujours des nouvelles dont certaines écrites lorsqu’elle avait une vingtaine d’années et qu’elle retravaille. Des nouvelles également écrites à quatre mains avec son ami Guillaume Coquery.

Elle organise la seconde édition du salon du livre T(h)ermes Noirs à Encausse les Thermes les 11 et 12 juin.  Il réunira vingt-cinq auteurs de polars, thrillers et romans noirs.

Ces ouvrages sont édités par M+ Editions. https://www.facebook.com/celine.servat

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :