XIII, Les juniors du Racing s’inclinent dans le derby

XIII,

Championnat national junior

Racing Saint-Gaudens XIII – Toulouse Olympique: 6 – 40 (mt: 9 -22)

 

Arbitre: Stéphane Vincent

Stade Jules Ribet de Saint-Gaudens

Temps frais, ensoleillé.

 

Composition des équipes:

Racing club XIII Saint-Gaudens : Petelo, Albert-Antichan, Sable, Portassin, Ibrahim, Stéfani, Lewis, Freguin, Nepos, Vuillermet, Daffos, Taofifenua, Gaspin,

Sont entrés en jeu: Prat, Arce, Alonso.

Toulouse Olympique XIII : Sebbagh, Picard, Rivenc, Vieu, Foulquier, Palin, Bonassis, Tomico, Martin, Mwilu, Messaoudi, Levy-Bauland, Chafa,

Sont entrés en jeu: Renault, Bouriot.

 

Evolution du score:

Vainqueurs:  8e: Sebbagh (8’, 35’), Palin (16’), Levy-Bauland (28’, 43’), Martin (65’), Messaoudi (71’), Picard (79’); 4t: Palin (8’, 16’, 28’, 43’); 1 carton jaune : Bouriot (53’).

Vaincus: : 1e:  Stefani (19’), 1t: Daffos (19’).

 

 

Le déroulé du match,

Sous un ciel bleu clément malgré une température fraîche, c’est un très beau match de rugby qu’ont offert samedi après midi sur la pelouse de Saint-Gaudens les deux équipes haut-garonnaises inscrites au championnat national junior à leurs amis spectateurs. Pour le derby, le leader du championnat se déplaçait en terre commingeoise chez la lanterne rouge de la poule. Les Oursons, tout nouveaux dans la compétition, et pour l’occasion renforcés de joueurs évoluant aussi en équipe première, Mattéo Stefani, Maxime Vuillermet et Kerian Lewis, ont longtemps tenu la partie équilibrée. Mais manquant d’expérience et échouant à plusieurs reprises à quelques centimètres de la terre promise, ils n’ont pas su, ou pu, garder le score à la hauteur de leurs mérites. A l’image habituelle de leurs aînés, ils se sont fait dépassés par les individualités et la vitesse du jeu collectif des Toulousains qui se sont finalement largement imposés.

 

Brice Rohaut.

 

Commentaires des coachs :

  • Richard Stefani, entraîneur du Racing Saint-Gaudinois : « Qu’est-ce que vous voulez que je dise ? Les garçons ont été courageux. Même si on disposait de renforts de l’équipe 1, on jouait face au leader, Toulouse. On aurait pu marquer deux ou trois essais. A la place, on les encaisse. »
  • Agostino Leiato, entraîneur du Toulouse Olympique : « Je suis très fier de mes gars. On est venu à Saint-Gaudens avec seulement quinze joueurs, une équipe incomplète pour un match de reprise. Les mecs ont fait le boulot. On partage toujours la première place avec le XIII Catalan. »

 

 

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :