Elargissement de l’offre de vaccination Covid-19 aux enfants de 5 à 11 ans

– Communiqué de la Préfecture de la Haute  Garonne, de l’ARS Occitanie, des Hôpitaux de Toulouse, du CG31 et et de la Mairie de Toulouse

Suite à l’avis de la Haute Autorité de Santé, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé le mercredi 22 décembre l’ouverture de la campagne de vaccination anti-COVID à tous les enfants âgés de 5 à 11 ans.

Cette vaccination a pour double objectif :

de réduire les risques de formes graves de COVID pour les enfants, qui, bien que rares, touchent pour 80% d’entre elles des enfants sans comorbidité préexistante, sur le plan épidémiologique, de permettre de réduire la circulation du virus, particulièrement importante dans la classe d’âge des 0-10 ans.
Dans notre département, les centres de vaccination qui ont permis cette semaine les premières vaccinations pour les 5-11 ans avec risque de forme grave ou vivant avec des personnes immunodéprimées vont élargir leur activité à tous les enfants, avec effet immédiat.

Il s’agit des centres  de : Lespinasse, Villefranche de Lauragais, Montastruc-La-Conseillère.

Dès le début du mois de janvier, d’autres centres permettront la vaccination de tous les enfants, parmi lesquels :

Bagnères de Luchon, Toulouse – La Daurade, Villeneuve de Rivière.
Le CHU de Toulouse, qui reste dédié pour l’instant à la vaccination des enfants à facteur de risques.

Nous rappelons que cette vaccination est réalisée avec le vaccin ARN messager Pfizer-BioNtech dans sa version pédiatrique, trois fois moins dosée que la forme adulte et sera possible dans les pharmacies et auprès des médecins généralistes dès la semaine prochaine.

La liste des lieux de vaccination est actualisée régulièrement sur https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid/departement-31-haute-garonne.html.

La réservation des RDV en centre est possible en ligne sur https://www.keldoc.com/vaccination-covid-19/haute-garonne

Nous encourageons les parents se posant la question de la vaccination de leur enfant à se rapprocher de leur pédiatre ou de leur médecin traitant.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :