Résonances de Carbonne : Quand la belle musique rencontre les valeurs humanistes.

C’est une salle comble qui a récompensé Louis Pomès, président de l’école de musique de Carbonne, pour l’organisation de ce concert exceptionnel. L’occasion d’apprécier l’excellent niveau de l’orchestre associatif Résonances, l’immense talent du groupe « Trio Rogue » et le nouveau partenariat passé avec l’association humanitaire du Volvestre « Solidarité Enfance Internationale » qui intervient au Mali.

Un gros travail de préparation effectué par l’association Résonances a permis de mettre en évidence tout le savoir-faire de l’école de musique de Carbonne. Une salle polyvalente transformée en véritable salle de concert avec son et lumière d’un très haut niveau et un piano à queue, digne des grandes salle,s qui permettra au trio Rogue de révéler tout son talent tout au long de la soirée.

Appelé sur scène en début de spectacle, Yannick Foucaud président de Solidarité Enfance Internationale, tout juste rentré du Mali, expliquait le travail de l’association auprès d’un orphelinat de 75 enfants et de son école à Bamako. Un défilé de photos très explicites et cette impression de recevoir plus que de donner tellement l’amour, la solidarité, la fraternité sont présents dans ce lieu malgré le manque de tout. Un stand magnifiquement décoré par Sylvie Pirès permettait aux spectateurs d’acheter des bijoux faits par des artisans maliens et participer ainsi à une œuvre commune où l’on a besoin de chacun tellement la tâche est difficile mais exaltante.

Beaucoup de monde au stand de Solidarité Enfance Internationale animé pat Sylvie Pirès.
Beaucoup de monde au stand de Solidarité Enfance Internationale animé pat Sylvie Pirès.

L’orchestre de l’école de musique de Carbonne installé telle une grande formation sur une scène adéquate a joué plusieurs morceaux sous la direction de Marie-Claire Schwalm. La démonstration à chaque fois de tout le travail qui se cache derrière cette réussite d’un soir. Le dernier morceau avec l’ensemble des musiciens Résonances était dirigé par Paul Lamarque du trio Rogue montrant ainsi son implication actuelle et future dans un projet de territoire où la culture et la musique trouveraient la place qu’elles méritent.

Salle comble. Au premier rang Denis Turrrel maire de Carbonne, Maryse Vezat, conseillère départementale et Sophie Renard adjointe à la culture de Carbonne
Salle comble. Au premier rang Denis Turrrel maire de Carbonne, Maryse Vezat, conseillère départementale et Sophie Renard adjointe à la culture de Carbonne

 

 

 

 

 

 

Le Trio Rogue formé de Tom Grimaud (piano), Paul Lamarque (saxophones) et Antonin Pommel (saxophones), tous trois issus des plus grands conservatoires supérieurs d’Europe, n’ont pas démenti leur réputation internationale. Des trentenaires bourrés de talent et dont la passion transpire dans leur interprétation époustouflante. Vivant leur musique dans une intériorité digne d’une introspection, ils en oublièrent même l’entracte ! Un concert qui restera dans les annales et un trio dont on entendra parler assurément.

 

Une soirée musicale d’un grand niveau qui démontre, sans nul doute, que l’on peut faire de grandes choses en Volvestre pour peu que chacun à sa place et selon ses qualités et fonctions œuvrent dans le même sens. Pour qu’un territoire soit attractif et que le bonheur soit dans le pré, il est nécessaire que la culture sous toutes ses formes soit présente, organisée et coordonnée.

Pour faire un don à Solidarité Enfance Internationale : https://www.helloasso.com/associations/solidarite-enfance-internationale-s-e-i/formulaires/1

Pour suivre l’association : https://www.facebook.com/SolidariteEnfanceInternationale

 

 

 

 

 

 

Un extrait vidéo de la soirée . un film complet est au montage et sera présenté ultérieurement :

 

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :