Samedi 2o novembre avait lieu l’inauguration du nouveau mur d’escalade situé dans les locaux de l’ancien Leclerc de Saint-Gaudens en présence du député Joël Aviragnet, des représentants de la Région, du département, de la Communauté de Communes, du maire de la Ville , de son adjoint aux associations et sports et des membres du club alpin du Comminges.

Teddy Serrar, Président du Club Alpin Français Comminges a ouvert la cérémonie ” ce projet, après 9 mois de travaux a pu voir le jour grâce au soutien de l’Etat, de la Région, de la Ville de Saint-Gaudens et de la Fédération du club alpin”. Il a remercié tous les bénévoles qui ont travaillé en étroite collaboration avec les  différents services  de la mairie. Le club alpin (500 adhérents, 140 qui pratiquent l’escalade et 40 encadrants) a pour but de transmettre une culture montagne au travers de ses activités : randonnées, alpinisme, escalade, ski, raquettes. C’est donner à tous l’accès à la montagne dès le plus jeune âge tout en préservant l’émerveillement et le goût de l’aventure”.

Jean-Yves Duclos a poursuivi tout en faisant le parallèle avec le projet de la Cartoucherie de Toulouse qui prévoit une Halle Gourmande (celle de Saint-Gaudens fût inaugurée en Décembre 2018), une salle de spectacle (celle de Saint-Gaudens – Le Cube- a été inaugurée en Août 2019) et un mur d’escalade que nous inaugurons aujourd’hui. “On ne va pas se comparer avec Toulouse, mais souligner que des projets sont menés dans le Comminges“. “Ce mur d’escalade a été construit en partenariat  avec les compétences techniques du club alpin. Il a fallu faire un travail de surélévation du bâtiment qui de 7 mètres est passé à 14 mètres“. Il a remercié les partenaires financiers pour cette opération et rappelé le label de Saint-Gaudens “Ville active et sportive”.

Le représentant de la Région a souligné la politique volontariste de la Région Occitanie pour le développement des pratiques sportives : elle apporte son aide aux projets d’intérêt régional et cela contribue à l’attractivité des territoires ruraux. “Plus vite, plus haut, plus fort” la devise de Pierre de Coubertin s’applique à cet équipement.