Le ciel gris et le vent froid qui descendaient du Cagire n’ont pas empêché les habitants du village de Saint-André d’assister nombreux à la commémoration organisée par la municipalité devant le monument aux Morts. Dans le cadre de la fête locale et de ses animations -dont une magnifique soirée concert samedi soir-, il est de tradition de déposer une gerbe en l’honneur des hommes et des femmes tombés au champ d’honneur des dernières guerres.

Le maire David Castets, entouré des représentants des Forces de l’Ordre et des Anciens Combattants, des élus et personnalités du canton, a prononcé un discours émouvant. Citant en exergue le Maréchal Foch, « Parce qu’un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir », le maire a confirmé : « C’est avec des journées comme celle-ci que nous honorons notre passé en construisant notre futur. Nos soldats d’hier et d’aujourd’hui sont les gardiens de notre nation. Rendons hommage aussi à tous les civils qui ont perdu la vie pour la France. »

Les enfants de l’école, accompagnés de l’équipe enseignante, ont participé activement à cet hommage solennel en énumérant la liste des noms gravés sur le monument. Moment de forte émotion, emblématique du devoir de passation d’une génération à l’autre, pour que perdure le souvenir, l’ultime sacrifice.