Le Salon des Arts et du Feu fête ses 20 ans du 30 octobre au 1er novembre

Incontournable rendez-vous de la Toussaint, le Salon des Arts et du Feu de Martres-Tolosane est devenu en 20 ans LA vitrine régionale de l’artisanat d’art. Ferronniers, faïenciers, verriers, céramistes, bijoutiers, et tous les savoir-faire traditionnels de la filière (soit plus de 200 métiers répartis en 19 secteurs), sont en effet mis en lumière par la commune de Martres-Tolosane depuis 2001, et ce, dans un esprit de création, de passion et de découverte. Privés de salon en 2020, les passionnés d’art ne peuvent que se réjouir de cette 20ème édition pleine de promesses : le Salon des Arts et du Feu fête ses 20 ans du 30 octobre au 1er novembre 2021 de 10h à 19h sur fond de flash-backs, animations, souvenirs, surprises, découvertes, créativités… soit 2600 m2 dédiés au métiers d’art, 100 exposants dont 9 artisans d’art martrais au gymnase municipal de Martres-Tolosane (chapiteau additionnel). Sans oublier une invitée d’honneur hors du commun, Fabienne Auzolle.

Née en 1967 à Clermont, Fabienne Auzolle travaille la céramique dans une échoppe-atelier du XVIIème siècle à Pézenas et dans une ancienne manufacture de cristal à la verrerie (Choisy le Roi). Elle est spécialisée en faïence émaillée. Ses deux matières de prédilection sont la terre et le tissu. Elle modèle, cuit, émaille inscrivant son geste dans une tradition avec un regard d’aujourd’hui. Diplômée de l’école supérieure des arts appliqués ESAA-Duperré (Paris) et a étudié l’histoire de l’art à l’École du Louvre de Paris. Fabienne Auzolle a travaillé aux Manufactures Nationales. Elle est membre d’Ateliers d’Art de France et expose régulièrement en France et à l’étranger. L’imaginaire de Fabienne Auzolle trouve un magistral développement dans ses œuvres murales. Cousues sur une toile de lin ancien, un foisonnement de pampilles… réalisées une à une de la main de l’artiste. Les sculptures de Fabienne Auzolle appelées « arbres de vie » sont au cœur de son thème de prédilection : « La Madone ». Ces figures de faïence sont librement inspirées de vierges noires auvergnates ou de quelques figures profanes, mythe des déesses protectrices du Mexique :  » Mon travail est un désir qui projette depuis toujours dans la nature une vision du monde mêlant sacré et profane, réalité et imaginaire… La nature est pleine de métaphores et de métamorphoses, les rêves et le végétal (fleurs et racines) tissent mon inspiration… »

 

« Le Salon des Arts et du Feu connait depuis sa création, un succès populaire important (plus de 12 000 visiteurs en 2019). Il ambitionne d’être l’outil emblématique et incontournable pour promouvoir le dynamisme et l’énergie de la filière économique des métiers d’art, avec entre autres, les nouvelles ambitions de la faïence de Martres-Tolosane et l’envie de susciter encore et toujours de nombreuses vocations par l’intelligence manuelle. C’est également un moment de partage et d’échange autour des métiers d’art, un lieu de rencontres pour les professionnels, un évènement majeur pour réaliser des affaires et tisser des liens entre artisans et artistes » expliquent les organisateurs.

A ne pas manquer durant le salon :

  • L’îlot des jeunes créateurs d’Occitanie : Cet espace est voué à mettre en valeur de nouveaux artisans d’art de la Région (dans le domaine des arts du feu), installés depuis moins de 6 ans et n’ayant jamais participé au Salon. Les candidats retenus sont invités à concourir au “Prix du jeune créateur”. En fonction de ses savoir-faire, chaque jeune créateur réalise une œuvre unique sur le thème de Martres-Tolosane.
  • La première participation de la section « Céramique » du Lycée Martin Malvy de Cazères : Le Lycée Martin Malvy de Cazères a ouvert ses portes en septembre 2020 et propose deux formations en rapport avec la céramique : CAP tournage en céramique et CAP décoration en céramique. A ce titre, les élèves exposeront leurs réalisations sur un stand sur le Salon 2021.
  • Le stand du Grand Presbytère : il mettra à l’honneur des pièces uniques des artistes et artisans d’arts de Martres–Tolosane afin de mettre en lumière les différents savoir-faire et métiers d’arts de la cité.
  • Le petit train touristique : il vous mènera au cœur de la Cité artiste à la découverte de son centre historique, artistique et architectural. Au programme : le centre d’interprétation du patrimoine martrais, le Grand Presbytère et le Musée archéologique du Donjon.

En attendant le 30 octobre, nous vous invitons à découvrir le catalogue des exposants et le programme complet sur https://salondesartsetdufeu.fr . Vous y trouverez également les animations prévues pour le week-end. N’hésitez pas à visiter le site de l’office de www.tourismecoeurdegaronne.com pour y trouver votre hébergement et profiter du salon, de Martres Tolosane et des environs sur plusieurs jours.

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :