Mercredi 13 octobre, la maison de la Garonne, ouverte depuis quelques mois (https://www.petiterepublique.com/2021/07/03/miramont-de-comminges-ouverture-de-la-maison-de-la-garonne/), était officiellement inaugurée.

Myriam Thore, responsable du lieu, faisait visiter aux nombreux invités les différents espaces de cette Maison.

Différentes salles offrent aux visiteurs une vison globale de la Garonne. Des filatures de laine aujourd’hui disparues à l’agriculture en passant par la production d’électricité, avec entre-autres l’usine de Camon, tout est raconté d’une manière claire et ludique. Sans oublier le volet écologique avec l’inscription de la Garonne au réseau Natura 2000.

La Retrirada

Parmi les invités, Joséphine et Constantine, 94 et 90 ans. En 1939, la Maison de la Garonne a été un lieu de refuge. Elles y ont séjourné parmi les 250 personnes qui fuyaient le régime franquiste. Un épisode douloureux que racontent ces deux nonagénaires dans une petite vidéo. Malgré des souvenirs douloureux pour elles, elles ont évoqué quelques anecdotes, aujourd’hui souriantes.

Magali Gastro-Oustric, président de la Communauté de communes Cœur et coteaux du Comminges, remerciait tous les financeurs qui avaient participé à la réalisation de ce projet. Elle se dit fière de ce travail. Quant au représentant de la sous-préfète, retenue par ailleurs, il se disait bluffé par un résultat aussi réussi.

Maison de la Garonne 10, rue Maube. 05 36 85 00 11.

https://www.tourisme-stgaudens.com/patrimoine-culturel/maison-garonne/