C’est en présence de Carole Delga présidente de la région Occitanie, de Madame le Sous-Préfet de Muret et de Loic Gojard maire de Martres et conseiller départemental (représentant le président Georges Méric), que vient de se dérouler la pose de la première pierre de l’espace culturel Angonia. Une cérémonie très inhabituelle et atypique par son côté artistique, mais également par les sentiments d’humanisme et de fraternité qui s’en sont dégagés.

Contrairement à l’accoutumée, la pose de la première pierre n’a pas consisté à faire mettre un peu de béton à des élus qui n’ont que de vagues notions de maçonnerie, ne nous le cachons pas, mais à la découverte d’une œuvre d’art que des artistes ont imaginée et réalisée pour l’occasion. Avant les discours officiels et les remerciements d’usage une comédienne sourde, avec la langue des signes, nous a expliqué le symbole de cette œuvre. Un moment émouvant qui nous a permis de comprendre ce que pouvaient ressentir à l’inverse les malentendants dans les cérémonies officielles parlantes et non traduites. D’autres artistes sont venus compléter cet instant particulier avec poésie, émotion tout en défendant des valeurs d’amour et de partage qui ne pouvaient que toucher les âmes auxquelles ils s’adressaient.

Un espace culturel qui dépassera les frontières de Martre Tolosane

Un projet communal structurant et ambitieux qui est né en 2013 et qui a été poursuivi par les 3 maires successifs avec de nombreuses concertations et une vision d’avenir qui fera date. Ce nouvel espace culturel, son espace public totalement repensé et son environnement paysager, s’inscrivent dans un réajustement urbain. Il va profondément bouleverser le centre de Martres Tolosane. Un prolongement du cœur historique qui a été finement pensé dans sa conception et future utilisation par les directeurs du projet, les architectes Sophie Marco et Richard Baertich (architectures Marco Baertich). Angonia viendra compléter la magnifique salle d’exposition d’art contemporain du grand presbytère donnant ses lettres de noblesse à Martres Tolosane consacrée comme ville d’art et de culture.

Cette nouvelle salle de spectacles et d’événements en fait sans aucun doute, au-delà du village, un grand projet de territoire au-delà même de Cœur de Garonne comblant un vide entre Muret et Saint Gaudens par sa capacité d’accueil et sa modernité attrayante. Au choix : 500 places assises, 800 personnes debout et pour des spectacles 270 places en gradins.