Opposant sans concession depuis 36 ans, l’heure de Jean Luc Rivière UDI est arrivée. Devançant son concurrent socialiste de 171 voix, il met fin à un siècle de conseils municipaux de gauche. Hier soir Cazères était fracturée en 2 avec les applaudissements et les cris de joie adressés au vainqueur et les larmes des vaincus qui ne comprennent toujours pas comment les choses ont pu en arriver là. Un séisme, un tsunami ont dit certains.

L’ambiance était tendue hier soir à la mairie de Cazères sur Garonne. Au fur et à mesure que les résultats des bureaux de vote arrivaient, les visages se crispaient. Au premier tour seulement 15 voix séparées les deux candidats. La différence des voix s’est nettement amplifiée au deuxième tour engendrant une victoire sans appel avec 171 voix de différence. Rappelons que Maryse Hélène Malroux avec ses 8 % du premier tour avait appelé ses électeurs a voté pour le second tour pour la liste Rivière.

Le maire sortant Michel Oliva démissionnaire a fait une apparition à la mairie en fin de soirée la mine grave. Surement qu’il a du se poser de nombreuses questions pour l’occasion. En signe de fraternité il a adressé une tape amicale à son ancien adjoint qui était abasourdi par ce qui venait de se passer.

La campagne entre les deux tours de la liste de Ahmed Hamadi qui a consisté, entre autre, à aller inviter les abstentionnistes a voté, n’a pas suffit. Oubliant l’implantation du lycée, la maison Garonne, la ville étape du tour de France et tant d’autres choses qui auraient comblé des villes comme Carbonne, les Cazériens ont dit stop à l’équipe sortante. Rien n’est jamais écrit d’avance et une élection n’est ni jamais gagnée ni jamais perdue jusqu’au dernier moment. Quel a été le ou les éléments déterminants pour que ce dégagisme s’exerce ? Une question qui devra trouver réponse.

Une nouvelle ère va commencer

La démocratie a parlé et une nouvelle ère commence pour la ville de Cazeres qui n’en revient toujours pas de ce qui s’est passé. Qui aurait dit cela il y a 3 mois ? Dès sa prise de fonction, Monsieur Rivière va donc appliquer son programme et l’ordre du jour de son premier conseil municipal a déjà été diffusé pour mettre en place les premières mesures. Il aura en face de lui une opposition aguerrie à la gestion municipale qui risque à son tour, d’être sans concession.

Inscrits : 3647

Votants : 2098

Exprimés : 2021

Rivière : 1096

Hamadi : 925

Blanc ou nul : 77

Jean Luc Rivière  UDI 54,2% des suffrages contre 45,8% pour le socialiste Ahmed Hamadi