Deux communes limitrophes qui repassent aux urnes un peu plus d’un an après les élections municipales à la même date, ce n’est pas commun. C’est pourtant le cas des communes de Cazères et du Fousseret qui ont revoté dimanche 12 septembre dernier pour des raisons complètement différentes.

Par décision du 28 mai 2021, le Conseil d’État avait annulé le jugement du tribunal administratif de Toulouse du 29 octobre 2020, ainsi que les opérations électorales qui s’étaient déroulées les 15 mars et 28 juin 2020 dans la commune de Le Fousseret. Comme la dernière fois le score a été serré puisque la liste conduite par Pierre Lagarrigue l’a emporté au premier tour avec seulement 23 voix d’avance.

A Cazères, la démission du maire Michel Oliva a provoqué des élections municipales anticipées, l’opposition ayant décidé de tous démissionner pour permettre un retour aux urnes. Lors du premier tour du 12 septembre, l’éternel opposant à la mairie Jean Luc Rivière a créé la surprise en arrivant, certes de justesse (841 voix contre 826), mais en tête du premier tour. Le deuxième tour de ce dimanche 19 septembre s’annonce donc très serré entre ce dernier et Ahmed Hamadi, candidat de la majorité sortante. Et si le début de campagne a été dur, marqué par la polémique et les mauvais coups, les cazèriens ont été surpris par le calme qui règne cette semaine. Les professions de foi sont désormais arrivées dans les boites aux lettres, reprenant les principaux engagements de chaque prétendant au fauteuil de maire. Reste à savoir qui de Jean-Luc Rivière ou de Ahmed Hamadi bénéficiera de la réserve de voix, sachant que 48% des cazèriens ne se sont pas déplacés pour voter. Rendez-vous ce dimanche soir aux alentours de 20 heures (voire plus !) pour connaitre le successeur de Michel Oliva !

        

Pour rappel, les bureaux de vote seront ouverts pour le 2ème tour ce dimanche 19 septembre de 8h à 18h. En cas d’absence, pensez à la procuration sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1604