L’histoire d’un petit Canari en pleine métamorphose pour devenir un Ours, c’est bien celle de Valentin Blasi, 21 ans, 1,87m pour 86 kg venu de la cité audoise signer une place de choix au cœur du Racing XIII Saint-Gaudinois. Joueur polyvalent, demi, centre ou défenseur, le garçon nourrit une passion peu commune pour le rugby à XIII depuis son plus jeune âge. A 7 ans, il a intégré l’école satellite de Carcassonne XIII et y a usé ses culottes courtes jusqu’à la 3ème année junior. Dans l’antichambre du club phare carcassonnais, il signe il y a un an à Villegailhenc. Mais l’opportunité reste sans suite. Les mesures sanitaires imposées par le covid ne lui permettent guère de s’exprimer. Repéré par l’entraîneur Jérôme de Azevedo, convaincu cet été par Gilles Dumas, Valentin s’engouffre dans la brèche et vient étayer un effectif saint-gaudinois rajeuni et renouvelé, une équipe qui se met en place et tient déjà toutes ses promesses.

Sans avoir froid aux yeux, l’étudiant aujourd’hui au pôle France de rugby à XIII affiche ses ambitions : « Sur le plan individuel, j’aimerais avant tout prendre du plaisir, me développer et m’affirmer en championnat élite. Mais surtout, sur le plan collectif, pouvoir tout faire pour que l’équipe gagne et performe. Je sais que Saint-Gaudens est une équipe en pleine reconstruction, tout le monde est motivé. Le projet sportif du club me plaît…. » De retour d’un stage conséquent sur le plan physique avec le pôle espoirs de Carcassonne, Valentin Blasi rejoindra son nouveau groupe à l’entrainement dès la semaine prochaine.