Le jardin du nouveau musée-centre d’interprétation et de documentation pédagogique, a servi pour la première fois d’écrin à la manifestation du vendredi 20 août, et non des moindres : il s’agissait en effet de la présentation par Amélie Vialet et son équipe, de la 2ème phase du programme de fouilles dans la grotte de Coupe-Gorge. Pascal Giraudel, responsable des sites archéologiques de Montmaurin -qui font partie des cent sites gérés par le Centre des Monuments Nationaux- a orchestré l’événement de main de maître, secondé de Mathieu Soudais et Léa Danflous.

« Nous sommes heureux et fiers de recevoir Amélie Vialet, scientifique de grand renom, et ses collègues. La conférence qu’elle a tenue sur les travaux de fouilles actuellement en cours sur la grotte de Coupe-Gorge au bord de la Save, enrichit notre connaissance du lieu. Ici la partie gallo-romaine, là la partie préhistoire, toutes deux sont prégnantes sur le territoire. Ces fouilles redonnent vie aux sites archéologiques et ouvrent de nouvelles perspectives sur la connaissance de l’occupation humaine dans nos petites vallées Pyrénéennes. C’est un coup de projecteur formidable pour nos sites et pour la commune. » Le musée moderne inauguré en janvier 2020 comprend un large espace consacré à la Préhistoire.

L’affluence du public démontrait, s’il en était besoin, l’attachement de la population locale à ce précieux patrimoine, et un sentiment puissant d’appartenance collective. « Le colloque d’Amélie Vialet permet de mieux appréhender l’importance du lieu, ses liens avec le monde scientifique et les autres points régionaux et mondiaux, les implications des fouilles et des études liées à ces travaux, les perspectives pour l’avenir. » Le jardin, prolongement du musée, a lui aussi magnifiquement rempli son rôle d’espace de communication pédagogique, de diffusion du savoir et de partage culturel.

http://montmaurin.fr

mairie.montmaurin@orange.fr

www.montmaurin-archeo.fr