Boulogne-sur-Gesse : Le don du sang, un acte altruiste

Lors du passage du camion équipé pour la collecte de sang, vendredi 20 août, deux médecin et deux infirmiers de l’EFS (Etablissement Français du Sang) ont installé leur matériel à la maison des associations de Boulogne pour recevoir les donneurs. Toute la matinée les volontaires se sont succédés. Ils ont d’abord rempli un questionnaire, se sont entretenus avec le médecin, puis se sont allongés sur les fauteuils médicaux une dizaine de minutes pour donner leur sang, ensuite une collation leur a été offerte. Il faut compter à peu près une quarantaine de minutes pour la séance. Pour être donneur, il faut avoir de 18 à 70 ans, être en bonne santé et ne pas peser moins de 50 kg. Serge, infirmier, procède aux entretiens et à l’enregistrement. Il a été promu superviseur des prochaines collectes qui peuvent se faire maintenant sans médecin. Ce dispositif permet de pallier le manque de praticiens et de maintenir un nombre de collecte suffisant. Si un cas nécessite l’avis d’un médecin, celui-ci sera joignable par téléphone.

A l’accueil, Alain Roman, vice président de l’Union des Donneurs 31 et président de l’association Du Sang pour Tous à Rieumes, s’est déplacé avec quelques bénévoles pour donner un coup de main. « Nous avons le projet de créer une antenne de l’association ici à Boulogne et c’est en bonne voie. » L’objectif est de multiplier le nombre de des donneurs, faire de ce geste généreux une habitude et sensibiliser les jeunes au don. La collecte revient aux mêmes endroits tous les trois mois. Rappelons que le sang est un besoin criant pour les hôpitaux, il sert aux transfusions, aux opérations chirurgicales et au traitement des maladies chroniques et des cancers. Donner son sang est un acte d’altruisme, il peut sauver des vies.

https://dondesang.efs.sante.fr/

#rieumes #DonDeSang

Mots-clés :

Articles en relation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

S'abonner à la newsletter

Derniers articles

Ne manquez plus un article :