A Lilhac Mr et Mme M. sont exaspérés et tiennent à le faire savoir : ils n’ont plus d’internet ni de téléphone depuis plus d’un mois maintenant et leur opérateur Orange ne semble pas faire le nécessaire pour rétablir la ligne.

« Nous n’avons plus de moyens de communication depuis le 11 juillet, se désole Mme M X… Pensant à un problème avec la LiveBox, nous sommes allés à la boutique Orange de Saint-Gaudens, où les agents n’ont rien fait. J’ai été obligée de me rendre chez une voisine pour téléphoner au 39 00, numéro du service client pour la France métropolitaine. L’agent au bout du fil a ouvert un dossier pour notre réclamation, mais le temps passait et nous n’apprenions rien, aucune nouvelle. Au bout de quatre appels successifs à plusieurs jours d’intervalle, on a vu arriver fin juillet, un camion d’une société de maintenance. Le technicien a contrôlé à notre domicile la bonne marche de la LiveBox et de notre installation, il a déterminé que la panne venait de la ligne enterrée, dans le village à proximité de l’église. Quelques jours après la même entreprise s’est déplacée à nouveau, le technicien a précisé que la panne durerait encore quelques semaines car une demande d’autorisation de travaux doit être déposée aux autorités compétentes pour intervenir sur la route et effectuer la réparation. Entre-temps, le service client m’a prié de ne plus les appeler car le dossier était déjà créé, des nouvelles de l’avancement me seraient transmises. Mais toujours rien… J’ai contacté le maire de Lilhac pour faire accélérer les choses, surtout sur le plan administratif, il va essayer. Dernier message en date du 11 août, Orange me dit que l’unité d’intervention en charge des travaux va être contactée afin d’obtenir une date pour le rétablissement de la ligne. Je n’ai aucune nouvelle de cette prétendue date. En attendant ma facturation continue de courir. Le « geste commercial » promis par Orange ne m’intéresse pas vraiment, je veux retrouver l’usage de mon téléphone et d’ internet ! Nous sommes très en colère, on a l’impression qu’il n’y a aucune bonne volonté de la part de cet opérateur pour nous dépanner. Comment peut-on laisser ses clients plus d’un mois sans téléphone, sans internet ? A l’époque du Service Public, jamais personne ne restait ainsi. Imaginent-ils, derrière leurs bureaux, quels problèmes ont peut avoir dans cette situation ? Tout est devenu compliqué, notre famille s’inquiète, les démarches sont impossibles, il faut déranger le voisinage pour tout. C’est intolérable. » A suivre.

Nous n’avons réussi à joindre orange pour que les services commerciaux puissent nous apporter quelques explications !