Ce 15 août, comme tous les ans, une messe sera servie à 16 heures à Notre Dame de l’Aouach, cette année par le père Romuald, suivie de la traditionnelle procession.

La non moins célèbre vente aux enchères viendra clôturer l’après-midi afin de participer à la cagnotte de la réhabilitation. Bien entendu, ce programme s’applique avec les règles en vigueur au moment de la rédaction, soit masques et distances de sécurité, et pourrait être modifié selon les annonces gouvernementales.

Mais cette année, la fête de l’assomption prendra une importance particulière pour l’association des amis de notre dame de l’Aouach puisqu’un nouvel ouvrage sera proposé à la vente ce jour-là.

Ce livre de 160 pages intitulé « Nouvelles de Notre Dame de L’Aouach au Fauga » a été écrit par Serge Dejean et a nécessité de nombreuses recherches.

Il aborde entre autre l’étymologie du nom, les origines, les visites épiscopales, les principaux acteurs de la vie à l’Aouach pour ne citer que quelques exemples.

Les bénéfices de la vente seront affectés à la rénovation des peintures du chœur de la chapelle.

Les personnes empêchées ce jour-là pourront se le procurer dans certains commerces du Fauga et de Mauzac, à définir après le 15 août ou chez la présidente de l’association joignable au 0662621202.

Les bénévoles de l’association précisent que, en cas d’interdiction de la tenue de la messe, ils tiendront une permanence sous le porche de l’église pour présenter le livre, qui sera en vente au prix de 15 euros.