On ne change pas une équipe qui gagne, pense-t-on aisément. Oui, mais quand elle perd, n’y a-t-il là sujet de réflexion ? Et quand une barque chavire, bon nombre de frileux quittent le navire. Après une saison manquée, le Racing Saint-Gaudinois est en grand danger. Lors de la dernière assemblée générale, les deux co-présidents, Abdel Kebdani et Alain  Lagèze, n’entendant plus assurer leurs fonctions, ont déposé leur démission. L’entraîneur Julien Gérin s’est retiré pour raisons familiales. Les deux managers, Jean-Christophe Borlin et Robert Vizcay ont annoncé vouloir arrêter leurs activités. La secrétaire Monique Talazac a elle aussi rendu son tablier. Quant aux joueurs, la tendance générale est elle aussi au désistement. L’âge de la retraite a sonné pour le capitaine Cyril Moliner, pour le pilier Kane Bentley. Les deux quinzistes, Thibault Marty et Jean Baptiste Hillaire retrouveront le SSGL. Sylvain Masuaute et Chay North sont rentrés chez eux, l’un dans les P.O., l’autre en Angleterre. Les fers de lance Brad Wall, Valentin Chanet, Jack Wilshere et Maxime Stéfani sont convoités. Ils ne restent pas insensibles à d’autres champs de sirènes, albigeoise ou toulousaine….

Et s’il n’en reste qu’un, ce sera bien celui-là. Un capitaine de vaisseau ne quitte jamais son bateau. Nommé à la fédération française de rugby à XIII en charge de l’organisation de la prochaine coupe du monde, Gilles Dumas n’est plus dirigeant du Racing mais il reste profondément attaché à ses racines. Et soutenir son club fétiche va de soi. L’homme a retroussé ses manches, multiplie les contacts, joue avec son vaste réseau de connaissances, motive, enrôle, appâte, intéresse. « Les membres du comité, le staff, les joueurs, beaucoup quittent le club. La tâche est difficile, convient-il. Il faut reconstituer un bureau, trouver de hommes, remonter une équipe…. » Pour ce, Jean-Claude Estrampes, dirigeant de plusieurs grands groupes en France, à l’international, entrepreneur disposant de plusieurs agences dans le domaine des ressources humaines et du management a été contacté Il n’a pas caché sa motivation d’endosser l’habit du président. Il sera secondé par Rémi Lahore. Les deux hommes, commingeois d’origine, connaissent le sujet et ils ont eux aussi des relations. Paulette Lahore prend en charge le secrétariat. Les deux anciens joueurs capés, Eric Chalain et Olivier Girard seront les deux nouveaux managers. L’entraîneur du pôle France Jérôme de Azevedo, aidé dans sa tâche par Jean-François Chanfreau et Jordan Stéfani, se positionnera comme entraîneur. Côté joueurs, place aux jeunes : Jérôme a dans ses bagages de nombreux contacts et il les sollicite. L’Anglais David Weetman devrait être rappelé. Le Montpelliérain Maxime Depian et le Lyonnais Maxence Vuillermet ont donné leurs accords. Deux joueurs de premier plan, australiens, vont étoffer une nouvelle équipe, sans doute rajeunie. Du sang neuf pour un nouveau départ. Y a plus qu’à….