Petite République vous prose cette semaine une randonnée simple et au panorama à 360° sur les vallées d’Aure et du Louron. Deux des plus belles vallées des Pyrénées centrales.

Aucun balisage mais 90% sur pistes forestières et pâturages propres. Traversée de 2 petits ruisseaux. Durée : 5h05 Difficulté : Moyenne Distance : 12.84km. Dénivelé positif : 587m. Point haut : 1718m.

Prévoir, comme d’habitude, de bonnes chaussures, des bâtons de randonnée, de l’eau en quantité suffisante, surtout s’il fait chaud car une bonne partie du parcours est au soleil.

Cartes IGN 1747 et 1848 OT.

Le départ se fait du Col d’Azet à 1580m d’altitude. On monte par une piste carrossable en balcon sur la vallée d’Aure. On passe une première fenêtre à droite sur la vallée du Louron et sur la station de Val Louron. On atteint rapidement le carrefour de Courret de Latuhe.  On s’engage à gauche toujours sur piste pour parvenir à un deuxième carrefour.  On poursuit sur la piste et après le Tuc de la Boup, on retrouve un troisième carrefour.  On continue sur la gauche pour trouver la fin de la piste au niveau d’une grange moderne.

On tourne à droite juste avant et on vise l’antenne relais au-dessus (première des trois montées raides). On aboutit au Tuc de Labatiadère, premier point de vue à 360°, rien n’obstrue la vision si ce n’est l’antenne relais et sa cabane.  On continue en direction du Nord-Ouest par une piste identique à la précédente qui emprunte la crête jusqu’à la forêt. On retrouve le sentier du Tor. On quitte légèrement la piste pour admirer le point de vue à 1673m sur la vallée d’Aure, Saint Lary en contrebas, Le Plat d’Adet juste en face.  On continue toujours tout droit en descente, on pénètre dans la forêt, on passe une clairière très appréciée des sangliers. On arrive à la première intersection à l’altitude 1479.

On tourne à droite pour poursuivre dans le Bois de la Soula. La piste forestière remonte progressivement, passe peu à peu du conifère à une dominante de feuillus (magnifique an automne), et traverse 2 minuscules ruisseaux.  On rejoint à droite une piste montante assez raide (c’est la seconde montée). On retrouve une nouvelle intersection de sentiers.  On prend à droite sur la piste plus étroite qui revient légèrement en arrière. La montée s’adoucit pour déboucher sur une nouvelle intersection de sentiers.  Attention, là il ne faut pas prendre la première à gauche, mais tout de suite la seconde, qui forme un virage à 90° et monte rapidement en sentier à découvert en direction d’un pin isolé dans le pâturage pentu.

Troisième et dernière montée raide jusqu’au point de vue sur la vallée du Louron.  On profite du panorama à 360° avant de redescendre pour retrouver le sentier perpendiculaire. On part à droite. On suit le sentier/piste jusqu’au point culminant de la randonnée qui est le Peyres Aubes à 1735m. Côté Est la station de Peyragudes, son altiport lieu de tournage d’un James Bond, et en contrebas le Col de Peyresourde.  On revient vers l’antenne relais et on retrouve le carrefour de la piste.  On prend le trajet aller jusqu’au deuxième carrefour de l’aller.  On serre à gauche pour retrouver un sentier étroit en contrebas qui contourne le Tuc de Latuhe. On passe les manches à air de la zone d’envol des parapentes, et on rattrape la piste en caillou revenant au col d’Azet.  On reprend le trajet aller pour retrouver le parking de départ.

Source : Visorando