La présidente de la Région Occitanie et présidente de Régions de France, Carole Delga, a rencontré hier 21 juillet le Premier ministre Jean Castex afin de partager des propositions sur leurs principales préoccupations : la situation sanitaire, économique et l’emploi en France et en Occitanie.

 

« Il est impérieux que les collectivités composent l’équipe France autour du chef de gouvernement afin de faire face à la situation sanitaire, réussir la sortie de crise et répondre à l’urgence climatique. C’est pour cette raison que ce premier rendez-vous avec Jean Castex en tant que présidente de Régions de France a porté avant tout sur une coordination renforcée entre le gouvernement et les présidents de Régions. Le Premier ministre et moi-même avons acté la création d’une task force commune de l’Etat et des Régions, qui se traduira par des temps de travail réguliers entre les présidents de Régions et le Premier ministre.

 

La situation sanitaire préoccupante a été ensuite le premier point évoqué, sur laquelle nous avons convenu de travailler conjointement entre les Régions et l’Etat pour garantir, à la rentrée scolaire, la mise en place d’un dispositif de vaccination des jeunes dans les lycées. Dans les Régions, comme Kamel Chibli l’a engagé en Occitanie, nous travaillerons étroitement avec l’ARS et le Rectorat.

J’ai également défendu, auprès du Premier ministre, le soutien des Régions auprès des territoires dans leur lutte contre la désertification médicale par le recrutement de médecins, comme je l’ai proposé en Occitanie.

Nous avons également convenu de mettre en place un plan d’actions pour les emplois non pourvus, les secteurs qui ont du mal à recruter, les secteurs industriels en difficulté ou à enjeux de transformation, tel que celui de l’automobile. J’ai profité de ce sujet pour alerter le Premier ministre sur la situation en Occitanie de la SAM et de Bosch. Je lui ai ainsi demandé la plus grande vigilance et la mobilisation la plus totale de son gouvernement pour garantir une offre de reprise à l’entreprise SAM qui permette de maintenir l’outil industriel dans de bonnes conditions sociales pour les salariés et avec un vrai projet de développement. Concernant Bosch, nous avons acté la nécessité d’accélérer et d’amplifier les efforts de diversifications industrielles sur le territoire Ruthénois face aux manquements de la direction de l’entreprise.

La relance passera également par une meilleure coordination de l’ensemble des mesures de relance et d’investissement, notamment celui des infrastructures de transports. Ainsi, Jean Castex s’est engagé à ce que le transfert de la gestion des routes nationales aux Régions soit bien réintroduit dans la loi 3Ds, ce qui doit permettre, en Occitanie, l’accélération des chantiers de la RN 116, de la RN 20 et de la RN 88. J’ai également obtenu la nomination dès cet été d’un directeur de projet des LGV en Occitanie, pour finaliser le plan de financement et accélérer ainsi les projets des lignes Toulouse-Bordeaux et Montpellier-Perpignan.

 

Pour finir, comme je m’y étais engagée, j’ai redemandé au Premier ministre la création d’une Zone de défense en Occitanie. Jean Castex, très à l’écoute de cette préoccupation pour la sécurité de mes concitoyens, a acté la nécessité de retravailler cette possibilité avec son ministre de l’intérieur. »