Transferts de compétences, travaux, rachat du bowling au menu de la dernière séance du Conseil Municipal de Saint-Gaudens ce jeudi 15 juillet avant les vacances d’été.

  • Transfert de la compétence “Abattoirs” au profit de la Communauté de Communes Coeur et Coteaux Comminges à compter du 1er janvier 2022 :  l’abattoir de Saint-Gaudens comme celui de Boulogne sur Gesse seront gérés par une structure unique avec le souhait de développer l’activité. Au vu du questionnement du groupe Gauche Ecologie sur l’intérêt d’un tel transfert, le maire a précisé “qu’il vaut mieux être en complémentarité avec Boulogne qu’en concurrence  pour l’intérêt du Territoire“.
  • Transfert de la compétence “gestion de la fourrière-refuge animale” de Saint-Gaudens au profit de la Communauté 5C également à compter du 1er janvier 2022 dans la mesure où la fourrière-refuge accueille des chiens et chats en provenance des communes commingeoises. La 5C envisage la construction, la réhabilitation et la gestion de cette fourrière-refuge avec pour objectif l’accueil de 200 chiens et 100 chats au maximum dans des conditions conformes aux règlementations sanitaires en vigueur, “actuellement les locaux et les conditions d’accueil ne sont pas optimales” précise le Maire.
  • Rachat du bowling : Suite à la crise sanitaire, la société Bowling des Pyrénées a informé la commune de sa décision de cesser toutes ses activités. Aussi , la municipalité envisage de racheter les 6 pistes de bowling, le lot de boules et de chaussures ainsi que l’ensemble des équipements pour un total de 115 000 € HT. A la question de M. Cazes qui s’interrogeait : ” n’est-il pas déraisonnable de recommencer quelque chose qui n’a pas marché ? Jean-Yves Duclos a précisé que le prix est relativement bas pour cette infrastructure et qu’il est intéressant de conserver et de développer cette activité”. Yves Louis propose d’y prévoir un espace restauration pour le rendre plus attractif. Un vote contre pour l’opposition.
  • Des subventions accordées dans le cadre de la politique de la ville (fonds émanant du budget de l’Etat) :  subvention de 500 € pour l’association Rebonds (pour le projet d’insertion par le rugby), 1 500 € à l’association La Casa (épicerie sociale et solidaire), 500 € à l’association Femmes de papier, 1000 € à la Chapelle Saint-Jacques et 5000 € à l’association Saint-Gaudens commerces plus pour la reprise d’activité post-confinement.
  • Aménagement du  boulevard du Comminges : cet axe va être réaménagé afin d’améliorer la sécurisation du quartier et l’entrée du Centre Hospitalier. Les travaux consisteront à la création d’un plateau végétalisé devant l’entrée administrative du Centre Hospitalier, la limitation de la vitesse à 30 km/h sur le tronçon pour tous les véhicules, les réseaux aériens électriques et téléphoniques  seront effacés et modernisés et la chaussée sera réhabilitée avec un marquage central. Estimation des travaux : 678 376 € dont la maîtrise d’ouvrage sera assurée par le SIVOM.
  • Aménagement paysager sur le centre du Giratoire menant à la voie d’accès à l’autoroute A64 : en charge de la Communauté des Communes qui a souhaité valoriser l’entrée sud de la Zac des Landes et le Parc Futuropôle , une convention de co-financement de 15 000 € a été proposé à l’assemblée respectivement pour les communes de Saint-Gaudens et d’Estancarbon. L’opposition a refusé de voter ce projet dans la mesure où le projet est déjà réalisé et estimant que la modification de ce rond-point n’était pas utile.