Pierre Ricard auteur et conteur, à moins que ce ne soit l’inverse, vient de sortir son 4e livre. Cet ariégeois, immigré en Volvestre, nous emporte dans un monde imaginaire, mais qui souvent, ressemble étrangement à la réalité. Une pointe d’espièglerie , un tantinet de malice et le détour est joué!. Au détour d’un paragraphe chacun(e) d’entre nous pourra se reconnaitre assurément.

Pierre Ricard, pourquoi ce 4 ème livre de contes ?

L’idée d’éditer un nouveau livre de contes est venue après la période délicate que nous devons à la Covid19. Pendant le confinement et pour le rendre plus supportable, j’ai envoyé un conte tous les soirs à mes amis. Certains étaient des fidèles du conte, d’autres découvraient ce monde. Partager ces récits était avant tout un plaisir. Ces contes ont voyagé, ont été repris sur des journaux, lus sur des radios… Que peut-il arriver de mieux à un conte ? Des bons amis ont pris le temps de m’envoyer un petit mot, des réflexions, des idées de contes, des contes… Voilà comment cette idée de livre a doucement germé.

Avec des illustrations de la peintre Geneviève Boussaguet et le concours du photographe Jean Claude Vollmar ?

En effet! Geneviève Boussaguet est peintre amateur et a déjà réalisé divers décors pour le Festival de Contes en Volvestre. Son talent est multiple avec une finesse du détail remarquable et une palette de couleurs riche et variée. Geneviève a tout de suite été tentée par cette aventure. Elle a donc réalisé les illustrations. Pour Jean-Claude Vollmar, la photographie n’a pas de secret. Il a mis tout son talent pour magnifier les dessins qui viennent illustrer les contes. Il a aussi réalisé les photos complémentaires. Sans oublier bien sur Jean Boussaguet et Sylvaine Ricard qui ont assuré les corrections en Occitan et en français.

Geneviève Boussaguet, que vont trouver les lecteurs dans ce livre « Les contes de la Martine »

“Quand le conteur arrive, le temps s’arrête, et tous, grands et petits, sont suspendus à ses lèvres. À travers des récits traditionnels revisités ou des créations personnelles, Pierre met souvent en scène des personnages qu’il a croisés en Volvestre ou dans son Ariège natale… Ou là où il vous plaira !
Il en est ainsi de la dame à la cruche cassée dont l’histoire peut se passer aussi bien près de chez vous, partout où Eros fait glisser les jeunes filles devant le puits !
Partez donc à la découverte de personnages pittoresques, ou d’animaux gouailleurs…. vus à travers le regard malicieux du conteur ! Mais n’ayez pas peur : le loup est pendu et la mort a un peu trop bu !”

Un livre à consommer sans modération de 7 à 77 ans. L’auteur compte sur vous pour que la chaîne de cette tradition du conte ne s’interrompe pas en si bon chemin.

Ce livre est édité à compte d’auteur. Pour le commander Pierre Ricard 12 rue Lamartine 31390 Carbonne 06 48 13 37 28 / cric-crac@netcourrier.com