Quel plus bel endroit que Saint Bertrand de Comminges pour le lancement officiel des « Ambassadeurs de Haute-Garonne » ?

Vendredi 9 juillet, rendez-vous était donné aux Olivétains pour le lancement officiel des « Ambassadeurs de Haute-Garonne ».

Les ambassadeurs, c’est quoi ?

Initié pat le comité départemental du tourisme (CDT), et son président Didier Cujives, ce club a pour vocation de promouvoir les richesses du Département. Son histoire, sa gastronomie, ces personnages célèbres ou non, son tourisme et bien d’autres choses encore.

Cette rencontre entre personnes de tous milieux et de tous âges aurait dû se faire en 2020. C’était sans compter sur la pandémie.

La première centaine d’Ambassadeurs

C’est Nathalie Piques, directrice adjointe du CDT avec l’équipe des Olivétains, qui accueillait chaque participant. Marie-Claire Uchan et Pierre Verdier, maires respectivement de Saint Bertrand et de Valcabrère étaient présents.

La soirée débutait par une présentation des bâtons de pèlerin, mais également bâtons de migrants comme le souligne l’artiste qui les a créés, Sylvian Meschia (https://www.meschia.com/).

C’est la première fois qu’il prenait la parole depuis le confinement. Ces bâtons sont disposés dans le jardin de l’ancienne gendarmerie (https://www.petiterepublique.com/2020/08/22/saint-bertrand-de-comminges-les-hommes-en-marche-sur-la-via-garona/).

Vendre la Haute-Garonne

« Vous êtes la première centaine d’Ambassadeurs », lançait Didier Cujives. « Nous souhaitons en avoir beaucoup d’autres encore. Vous avez choisi d’adhérer, ou nous vous avons choisi. Que vous soyez natif, d’adoption ou de cœur, vous aimez votre département. Nous voulons y donner un supplément d’âme. Votre mission, vendre la Haute-Garonne. Une mission passionnante et enthousiasmante. »

Le Président détaille les richesses du département, avec Toulouse, emblématique. « Une des plus belles villes de France et d’Europe. »

Il en fait le tour, économiquement (spatial, aéronautique). Le pastel du Lauragais, le canal du Midi classé au patrimoine mondial de l’humanité, le Château de Laréole.  Le vin de Fronton avec son cépage unique, la Négrette. Les cathédrales, les villages prestigieux. Les Pyrénées avec dix-huit sommets de plus de 3000m « département emblématique des Pyrénées ».

Une cathédrale aux mille lumières

Les Ambassadeurs ont eu ensuite le privilège d’une visite privée de la cathédrale, illuminée pour l’occasion de mille lumignons. Un moment féérique durant lequel deux guides relataient l’histoire du lieu.

Mais la cathédrale, c’est aussi le magnifique orgue, tant pour les yeux que pour les oreilles. Elisabeth Amalric, titulaire, donnait un aperçu de son immense talent pour le plus grand plaisir des spectateurs d’un soir.

La gastronomie haut-garonnaise

C’est sur les terrasses de la cathédrale qu’un buffet dînatoire était organisé avec pour toile de fond le Pic du Gar.

Que des produits locaux : Dominique Bouchait, meilleur ouvrier de France et son fromage. La charcuterie Barès. Les légumes de chez Dumoret, du vin de Fronton, de la bière de la Biérataise, pastel de Bleu par nature.

Une soirée inoubliable pour ces jeunes ambassadeurs.

Et maintenant, à eux de prendre leur bâton de pèlerin.