Nous avions laissé il y a quelques semaines Cédric Mattila en pleine préparation des championnats de France de natation adaptée. Pas d’objectif précis mais une volonté farouche de se surpasser lui, qui fut vice champion d’Europe il n’y a pas si longtemps. Son coach Fabien Finard a bien noté sur ces derniers mois des attitudes qui ne trompent pas… “Cédric ne rechigne jamais à l’entraînement. Il est encore plus motivé! Oui, ce garçon est attachant à plus d’un titre”.

6 courses, 4 podiums !

Cédric ne s’est pas déplacé pour rien du côté de Vichy. Brigitte et Joël ses parents, ses plus sûrs appuis ,étaient du voyage. Ce premier week-end de juillet a démarré sous les meilleurs auspices: un feu d’artifice avant l’heure ! Il fallait tout d’abord se qualifier pour les finales pour avoir une chance de médaille.   Il débute son marathon le jeudi pour s’achever le dimanche. Entame réussie avec une médaille d’argent sur le 200m 4 nages!   Il enchaîne avec une médaille de bronze au 50 m dos poursuit avec une médaille d’argent au 50 m papillon et conclut sur  une véritable course suspense avec le 100m nage libre! Parti en dernière position, il refait son retard et parvient à décrocher la médaille de bronze. Il assure le spectacle sur cette dernière épreuve s’attirant les faveurs du public. Grosse émotion dans le camp commingeois chez les parents et chez Fabien le coach qui voit ici, la concrétisation de tous les efforts entrepris depuis plusieurs mois.

On continue à rêver…

Pour Fabien Finard, Cédric a fait plus que remplir son contrat “moral”.  Certes, il n’y a pas de titre national mais revenir “au pays” avec 4 médailles”, c’est inespéré. Pour Fabien Finart, on peut miser sur le 50 m papillon car la progression de Cédric sur cette épreuve est plus que rassurante. Déjà ses performances lui permettront de disputer les championnats d’ Europe, cet automne. Ensuite, il n’est pas loin pour obtenir les minimas qui l’autoriseraient à disputer les championnats du monde, à la fin de l’année. L’été va être bien rempli avec ces nouveaux défis qui ne perturbent pas notre champion. Le club des Marsouins , ses parents, ses amis sont tous derrière lui. L’aventure est en marche et ce 2 ième semestre 2021, plein de promesses!