Carole Delga : « je veux amplifier le développement du « produit en Occitanie » qui permet de créer des emplois non-délocalisables »

Présente ce jour (23 juin) chez Payote, le fabricant d’espadrilles basé à Perpignan, puis dans le Gard à l’Union de coopératives des distilleries de Méditerranée qui produit du Bioéthanol à partir de six sites de production en Occitanie, Carole Delga a réaffirmé son intention de faire du « Produit en Occitanie » une des priorités de son action économique dans les prochaines années.

Durant ce mandat, la Région a accompagné le démarrage et le développement de nombreuses entreprises régionales qui revisitent des savoir-faire ancestraux ou participent à la renaissance de filières importantes. C’est notamment le cas du textile avec la création d’Occitanie Protect, permettant de garantir un approvisionnement de masques 100% Occitanie, le soutien constant à Tuffery (Lozère), Ludilabel (Haute-Garonne) ou la Botte Gardianne (Gard) etc.

Carole Delga : « L’appel à consommer « Dans ma zone » que j’ai lancé fin 2019 a été entendu par nos concitoyens. Je veux aller plus loin en permettant de porter à la connaissance de nos habitants des centaines d’initiatives locales autour du Produit en Occitanie. Celui-ci est pourvoyeur d’emplois non[1]délocalisables dans les territoires. J’entends amplifier l’action autour de nos pépites régionales qui mettent en avant nos savoir-faire. Entamé il y a 20 ans, le travail de promotion de nos produits agricoles et viticoles a porté ses fruits car nous sommes la première région pour les produits sous signes officiels de qualité. J’ai la même ambition pour les filières textile, pierre, laine, cuir, vélo, entre autres, qui peuvent se développer rapidement. Je veux créer notamment un salon du Produit en Occitanie qui permettra aux habitants de découvrir toutes les richesses du territoire, et de développer l’export ».

Dans son projet Carole Delga a mis en avant sa volonté de relocaliser et de réindustrialiser le territoire afin de garantir une plus forte souveraineté économique du territoire, avec des outils opérationnels :

– La création de l’Agence régionale des Investissements Stratégiques (ARIS) permettant à la région d’entrer au capital d’entreprises de filières clés (santé, énergie, numérique, mobilités durables et du futur)

– « Epargne Occitanie » permettant à nos concitoyens de rentrer au capital d’entreprises régionales, avec un objectif de levée de 50 millions d’euros.