Le Département, mobilisé pour un retour à la normale sur tout le territoire, interpelle le ministre de l’Intérieur pour la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Suite aux violents orages accompagnés de fortes précipitations et de vents violents, qui ont causé d’importants dégâts dans certains cantons de la Haute-Garonne, les agents du Conseil départemental et les sapeurs-pompiers du SDIS 31 restent mobilisés pour dégager et sécuriser les routes et les habitations endommagées.

Les services départementaux, dès hier soir, étaient aux côtés des habitantes, des habitants et des maires des communes les plus touchées par cet épisode orageux particulièrement violent, pour répondre à leurs besoins et mettre rapidement à disposition le matériel ou les équipes nécessaires. Ils restent mobilisés pour parvenir à un retour à la normale sur tout le territoire.

D’autre part, Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, a écrit ce matin au ministre de l’Intérieur, pour lui demander en urgence la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les communes les plus touchées par ces intempéries, pour une indemnisation accélérée des victimes.

 Point sur les routes départementales fermées :

– sur le secteur routier d’Auterive, 4 routes fermées : la RD 25, la RD 35 F, la RD 622 et la RD 91,

– sur le secteur routier de Revel, 1 route fermée : la RD 826,

– sur le secteur de Villefranche-de-Lauragais, 3 routes fermées : la RD 2, RD 826 et la RD 11.

Au total, 60 interventions ont été réalisées par les équipes du Conseil départemental depuis hier soir.

Une centaine de sapeurs-pompiers et 37 véhicules du SDIS 31 ont procédé à 257 interventions hier soir et dans la nuit.