Europe Ecologie les Verts en campagne à Aspet jour de marché

Entretien avec Jean-Claude Hérault

Qu’est- ce qui vous différencie alors que l’Ecologie se retrouve dans tous les propos de campagne ?

« Aucun vrai changement n’est venu d’« en haut » ni des partis traditionnels. Pas même en ce moment crucial de la vie sociale, économique et environnementale. Nous voulons un autre monde dans l’après Covid et c’est à nous de faire bouger notre quotidien au niveau de notre village, de notre canton, de notre département. »

Quelle visibilité vous pensez pouvoir donner à ce changement ?

« Nous voulons au sein du Conseil Départemental axer notre action sur une transissions écologique de terrain. Ça passe par l’orientation de l’économie vers une relocalisation effective, une économie véritablement circulaire en face des vrais besoins. La redynamisation de nos villages s’inscrit dans le rétablissement de cette circulation des services et des échanges prenant en compte prioritairement l’installation de jeunes agriculteurs, avec une production destinée au marché local, en lien avec le petit commerce de proximité. »

Le Comminges séduit de plus en plus les habitants de la métropole toulousaine, est-ce qu’il n’y perdrait pas son âme avec le risque de devenir un luna-park, une sorte de produit de tourisme de masse, et cette impression de territoire désert en semaine avec ces maisons aux volets fermés?

« Justement, nous métrons également l’accent sur une autre vision touristique ; un tourisme de quatre saisons dans nos montagnes, le piémont pyrénéen, en intégrant cette orientation dans l’économie circulaire par le lien entre les secteurs d’activité. Notre engagement s’exprimera en concertation avec la population, en l’impliquant dans les choix de la politique départementale, en portant les aspirations des personnels du service public à un revenu décent, en redéployant nos services public avec une priorité à l’éducation et à la santé. »

Devant la réalité de l’impact écologique de l’emblématique usine de Saint-Gaudens, La fibre Excellence, quelles démarches vous envisagez  vis à vis de cette question?

« Nos objectifs écologiques partent de notre quotidien : nous exigerons des effluents non polluants et une surveillance de la qualité de l’eau, de l’air et des sols. En ce sens une de nos priorités sera la prévention et l’information des risques (inondations, risques Seveso). Nous exigerons en particulier de Fibre Excellence des choix de développement compatibles avec l’environnement et avec notre santé. Nous sommes dans un moment historique avec la pression du changement climatique, C’est maintenant que nous pouvons avec une forte mobilisation prendre la main sur une véritable transition écologique dans nos territoires pour un mieux vivre ensemble. Dans tous les cantons de la Haute Garonne, le choix EELV est possible et c’est une opportunité pour que notre département trouve une dynamique éco-citoyenne. »

Quels sont vos chantiers prioritaires ?

L’entretien et l’équipement des collèges avec des exemples concrets, le Collège d’Aspet réclame vainement depuis des années une chose aussi essentielle que des toilettes correctes qui ne soient pas indignes. Des cantines qui ne s’approvisionnent plus à des traiteurs mais le plus localement possible, idéalement avec l’implication des élèves dans une production maraîchère du Collège lui-même. Le département peut porter des projets éducatifs départementaux ; nous les promouvrons et notamment le Parcours Laïc et Citoyen (PLC) mis en œuvre par des associations ; ce projet est un complément aux programmes scolaires de la plus grande importance: une nouvelle éducation plutôt qu’ instruction  civique ».

*Jean-Claude Heyraud a été parent d’élève au Collège d’Aspet, a participé au conseil d’administration et à la commission repas. Il a participé, avec le GREP (Groupe de Recherche pour l’Education et la Prospective de Midi-Pyrénées) au PLC au collège de Montréjeau. Il est membre du Conseil de Développement (CODEV) de sa Communauté de communes.

Les candidats EELV aux Départementales : Chantal SEGARD et Jean-Claude HEYRAUD, canton de Bagnères de Luchon.