Après les jours tristes reviennent toujours les jours heureux. Dimanche était bien un jour de fête dans le monde du triathlon. Si l’autorisation préfectorale a limité à 500 places le nombre de participations au triathlon de Saint-Gaudens, ils auraient pu, au nombre de postulants, être trois fois plus nombreux à défier l’eau et les rives du lac de Sède.

L’épreuve  saint-gaudinoise, organisée avec brio par le tri Comminges acquiert ses lettres de noblesse. Le triathlon de Saint-Gaudens se positionne comme un rendez-vous incontournable et pourrait très vite revêtir une dimension internationale. Dans le cadre du championnat D3 d’Occitanie, qualificatifs pour le championnat de France, le duathlon S, le triathlon S individuel puis le triathlon en équipes ont rassemblé dimanche les meilleurs de la discipline. Le soleil ne s’est pas trompé et ses rayons n’ont pas manqué de plomber les efforts à faire.

Et quand il s’agit d’en faire, Anthony Costes a rappelé à tous qu’il est l’un des tout meilleurs français de la discipline. Recordman sur ironman, le Sétois est venu « se secouer » sur des manches aux distances plus courtes. Il a d’abord remporté matinalement le duathlon ( 5 km cap + 20 km cyclisme + 2,5km cap) avec près de deux minutes sur ses premiers poursuivants, Nicolas Herbeau (la Grande Motte triathlon) second et son coéquipier Yannick Matejicek (Sète Thau triathlon) 3ème. Insatiable, le champion a doublé l’exploit  en ravissant aussi les lauriers du triathlon S individuel où il a devancé William Haas (Tarbes tri) et Stéphane Boissesin (TOAC). Puis infatigable, le cador a triplé sa participation en disputant également en fin d’après midi le triathlon par équipes. La dernière course a été remportée par le Montpellier Tri (Fabien Robic, Mathieu Muller, Téo Katgely) devant le Tri Toulouse Métropole ( Renaud Kempf, Simon Hue et Ivan le Mouel) second et la Grande Motte Triathlon ( Jérémie Clément, Alexandre Bataille et Thomas Amo) troisième.